Dakar, 6 oct (APS) – L’ancien Premier ministre Mahammed Dionne, candidat à la candidature pour l’élection présidentielle du 25 février 2024, dit être ‘’comptable du bilan de Macky Sall’’, tout en refusant d’incarner ‘’la continuité’’ de sa gestion.

‘’Je ne suis pas un candidat de la continuité et de l’immobilisme. Moi, je serai un président de la progression et du renouvellement’’, a soutenu M. Dionne dans une interview publiée par Jeune Afrique.

Considéré comme l’un des collaborateurs les plus fidèles envers Macky Sall, il dit être ‘’entièrement loyal au président de la République’’, qui l’a porté à la tête du gouvernement pendant près de cinq ans (2014-2019).

‘’La fonction d’un Premier ministre est éminemment politique. J’ai […] eu le grand honneur de porter les couleurs de la majorité présidentielle lors des législatives de 2017 […] J’ai gagné toutes les batailles électorales auxquelles j’ai pris part. Ce n’est pas le cas de tout le monde’’, a répondu Mahammed Dionne lorsqu’il a été interrogé sur ses chances pour l’élection présidentielle.

M. Dionne rappelle qu’il n’a jamais exercé des fonctions électives et reconnaît ne pas disposer d’une ‘’base politique connue’’.

‘’Si je suis candidat, c’est parce que j’ai mené une réflexion qui m’autorise, à titre personnel, à porter l’espoir de tout un peuple’’, a fait valoir l’ancien chef du gouvernement, concernant le supposé désaccord qu’aurait engendré, entre lui et Macky Sall, sa candidature au scrutin présidentiel.

‘’Éviter les conflits de compétences’’

Mahammed Dionne a été directeur de cabinet du Premier ministre Macky Sall (2004-2007).

Il a exercé les mêmes fonctions à ses côtés lorsque l’actuel chef de l’État était président de l’Assemblée nationale (2007-2008).

L’ancien Premier ministre était considéré comme l’un des potentiels dauphins du président de la République sortant, lequel mise sur l’actuel chef du gouvernement, Amadou Ba, qu’il a désigné candidat de Benno Bokk Yaakaar.

Son absence de la vie politique depuis son départ du secrétariat général de la présidence de la République s’explique par l’écriture de son livre ‘’Le lion, le paillon et l’abeille’’ (Débats publics Éditions, 2023), a-t-il argué.

L’aide que Mahammed Dionne dit avoir apportée au défunt fondateur du groupe Sunu Assurance, Pathé Dione, pour le rachat de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal, lui a pris beaucoup de temps, a-t-il dit.

M. Dionne affirme avoir démissionné de la présidence du conseil d’administration de cet établissement bancaire pour ‘’éviter les conflits de compétences et [se] consacrer exclusivement à [sa] candidature’’.

ABB/SMD/SBS/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Présidentielle du 25 février prochain : un projet de décret portant convocation des électeurs adopté en Conseil des ministres

Dakar, 29 nov (APS) – Le gouvernement a adopté, lors du Conseil des ministres de ce mercre…