Dimat (Podor), 21 jan (APS) – Le projet de construction d’un complexe islamique comprenant un centre de recherche et de formation professionnelle a été lancé à Dimat, dans la commune de Fanaye (nord), a constaté l’APS

Le futur complexe va porter le nom d’Elimane Boubacar Kane, grande figure maraboutique du Fouta qui a vécu entre 1721 et 1851.

L’infrastructure est à l’initiative de la Fondation Elimane Boubacar Kane qui regroupe essentiellement des femmes originaires du terroir ”Touldé Dimat”, à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie, établies dans plusieurs pays à travers le monde.

La cérémonie de pose de la première pierre et de démarrage des travaux a été présidée, vendredi, par le maire de la commune Fanaye, Aliou Gaye, en présence l’imam de la Mosquée Oumarienne à Dakar, Thierno Saidou Nourou Mountaga Tall, qui a formulé des prières pour ”la réussite du projet, la paix et la stabilité du Sénégal”.

Etait également présent, Mamadou Lamine Kane, représentant du maire de Tékane, une commune mauritanienne, qui appartient à ”Touldé Dimat”.

”Ce complexe islamique a d’abord pour objectif de pérenniser l’œuvre immense d’un érudit multidimensionnel. Ce legs doit être conservé, connu et vulgariser pour servir les générations actuelles et futures”, a expliqué la présidente du Conseil de surveillance de la Fondation, Batouly Kane.

Outre l’enseignement du coran et des sciences islamiques, le complexe mettra l’accent sur la recherche, la documentation sur la vie de l’érudit que fut Elimane Boubacar Kane, a encore fait savoir Mme Kane.

”Ce patriarche éclairé, ancien sortant de l’université de Pire Sagnakhor était aussi un résistant à la pénétration coloniale au Fouta. Sa vie, près de 130 ans, ainsi que son œuvre doivent même être enseignés dans les écoles au Sénégal”, selon la vice présidente de la Fondation Elimane Boubacar Kane, Fadoum Bodia Kane.

Le coût global de l’infrastructure est estimé à 100 millions de CFA et les travaux vont durer douze mois, a indiqué la Secrétaire générale de la Fondation, Fatimata Alassane Djigo, ajoutant que ”la construction de ce centre est la matérialisation de la volonté des femmes de Touldé Dimat de contribuer au développement économique, social et culturel du terroir, en s’inspirant des qualités de fédérateur, de facteur d’intégration de notre patriarche et parrain”.

”Des formations dans divers métiers seront dispensées de manière à aider les jeunes à trouver des emplois”, a-t-elle annoncé.

Le maire de Fanaye, Aliou Gaye, qui s’est réjoui de la construction d’ un complexe ”de cette envergure” portant ”le nom de l’illustre Elimane Boubacar Kane”, a promis l’accompagnement de la commune.

”D’ailleurs, sous peu le Conseil municipal, va se réunir pour délibérer sur des infrastructures connexes pour ainsi matérialiser notre soutien”, a annoncé M. Gaye.

AHD/AMD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE-REGULATION / Électricité : Amadou Kanouté, de CICODEV Afrique, élu président du comité consultatif des consommateurs de la CRSE 

Dakar, 2 mars (APS) – L’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs …