Dodel, 13 jan. (APS) – Des organisations non gouvernementales (ONG) intervenant dans le Fouta, dont ‘’The Hunger Project’’ (THP) et des projets étatiques ont pris l’engagement de lutter contre la sous nutrition et les carences en micronutriments dans le département de Podor.

Ils en ont pris l’engagement lors d’un forum organisé ce vendredi dans la commune de Dodel, dans l’arrondissement de Gamadji Saré, dans le cadre de l’Alliance mondiale pour la nutrition durable, un projet de l’ONG ‘’The Hunger Project’’.

La rencontre est organisée en partenariat avec le secrétariat exécutif du Conseil national de développement de la nutrition (SE-CNDN), la Plateforme des organisations de la société civile et la commune de Dodel. Elle s’est tenue sous la présidence du premier adjoint au maire de Dodel, Dr Souleymane Sall.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la Politique nationale de développement de la nutrition (PNDN), un document qui s’imbrique dans le Plan Sénégal émergent (PSE), a expliqué le directeur national de THP, Alassane Pouye.

Citant l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), une note explicative sur la situation de la nutrition au Sénégal relève que ‘’la prévalence du retard de la croissance chez les enfants de moins de 5 ans a diminué, passant de 21 % en 2015 à 18 % en 2023’’.

‘’Par contre, celle relative à l’émancipation ou la malnutrition aiguë a légèrement augmenté, passant de 8 % à 10 %, dans la même période’’.

‘’Alors, il urge de réagir par des actions concertées et partagées, surtout quand l’on remarque que les niveaux sont plus élevés en milieu rural’’, a affirmé le directeur national du THP.

Alassane Pouye précise que l’’’objectif surtout est de parvenir à assoir un nouveau modèle de gouvernance de la nutrition, particulièrement au niveau communautaire’’.

Le dialogue local inclusif qui permettra le partage des données sur la problématique qui ‘’interpelle tous les acteurs du secteur, sera déterminant dans la riposte communautaire’’, déclare pour sa part Abass Ndour, le responsable du bureau régional de Matam du CNDN, qui couvre également le département de Podor.

Les ONG ont présenté leurs expériences et les résultats obtenus dans leurs différentes zones d’intervention.

Maimouna Dia du village de Marda Walo et Fatimata Mbodj de celui de Ndormboss, relais de la commune de Dodel, ont été décorées à titre posthume. Les décorations ont été remises à leurs époux respectifs, qui ont loué les qualités des défuntes.

AHD/AMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE / Le MCA-Sénégal II signe un contrat avec deux entreprises pour électrifier 370 villages

Dakar, 2 mars (APS) – Le MCA-Sénégal II annonce avoir signé avec les entreprises Cegelec e…