Keur Maba Diakhou (Kaolack), 6 jan (APS) – Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) a investi plus de cinq milliards de francs CFA dans le département de Nioro du Rip, dans la région de Kaolack (centre), à travers des infrastructures routières, sanitaires et scolaires, a-t-on appris de son coordonnateur national, Moussa Sow.

Dans la région de Kaolack, a-t-il dit, “c’est le département de Nioro du Rip qui constitue la zone frontalière où nous avons investi, à la date d’aujourd’hui, plus de cinq milliards dix-neuf millions de francs CFA en postes de santé, en infrastructures scolaires et routières, en appui au groupements féminins surtout dans le domaine économique, en équipement comme des ambulances et autres matériels d’allègement des travaux féminins, entre autres”.

Moussa Sow intervenait vendredi lors du lancement de travaux d’infrastructures et d’inauguration de routes et d’un collège d’enseignement moyen (CEM), sous la présidence du Premier ministre Amadou Ba.

Ces infrastructures prévues dans le cadre de la mise en œuvre du PUMA devraient avoir un impact positif sur le vécu des populations des localités concernées, selon le coordonnateur du PUMA.

Un tronçon devant relier Keur Maba Diakhou à la Gambie va être construit très prochainement pour faciliter la mobilité entre les populations des différentes localités situées à la frontière du Sénégal et de la Gambie, a indiqué le coordonnateur du PUMA, qui compte faire le même type d’investissement dans les autres régions frontalières du pays.

 

ADE/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE-REGULATION / Électricité : Amadou Kanouté, de CICODEV Afrique, élu président du comité consultatif des consommateurs de la CRSE 

Dakar, 2 mars (APS) – L’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs …