De l’envoyé spécial de l’APS, Abdoulaye Badji

Dubaï, 11 déc (APS) – La secrétaire générale du ministère sénégalais de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Fatou Bintou Ndiaye, préconise une meilleure accessibilité de l’intelligence artificielle (IA) aux producteurs locaux des pays en voie de développement.

“Notre plaidoyer, ici, porte sur un renforcement de capacités des producteurs dans la maitrise des outils technologiques, l’adaptation de ces outils aux réalités africaines, mais également et surtout l’accessibilité de l’intelligence artificielle à nos producteurs locaux”, a-t-elle dit.

Elle s’entretenait avec des journalistes, dimanche à Dubaï, en marge d’un panel sur le thème “Intelligence artificielle et climat”, en marge de la 28e Conférence des parties (COP 28) de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

“Ce panel nous a permis de mettre en exergue les réalisations du gouvernement du Sénégal dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication, de partager l’expérience du Sénégal en matière d’intelligence artificielle”, a expliqué Fatou Bintou Ndiaye.

Parlant des initiatives du Sénégal visant le développement de l’usage de l’intelligence artificielle, elle a évoqué la mise en place de la stratégie SN25, axée sur “le numérique pour tous et tous les usages”, la mise en place d’un Datacenter ou encore d’une ligne de fibre optique de 15 kilomètres.

“En plus de çela, notre pays s’est doté d’une stratégie des données basée sur l’intelligence artificielle, d’un parc de technologie numérique qui sera bientôt inauguré par le président de la République et d’un câble sous-marin pour faciliter les usages de l’intelligence artificielle”, a-t-elle indiqué.

Fatou Bintou Ndiaye a en outre appelé l’ensemble des départements ministériels du Sénégal à travailler en synergie avec la tutelle sur tout projet à impact numérique, sur le digital et les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

“Au niveau national, notre département ministériel est transversal sur ces questions. Nous appelons donc tout le monde à collaborer afin qu’ensemble, on puisse avoir les meilleurs résultats dans ce domaine”, a-t-elle ajouté.

AB/BK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …