Richard Toll, 26 avr (APS) – Le district sanitaire de Richard-Toll (nord)  enregistre ces dernières années moins de cinq cas de paludisme sur 1000 patients consultés, a indiqué le médecin-chef, docteur Latyr Diouf.

”C’est un district à pré-élimination depuis très longtemps, enregistrant ces dernières années moins de 5 cas de paludisme pour 1000 patients consultés”, a-t-il dit, lors d’une cérémonie organisée à Ronkh pour commémorer la journée mondiale de lutte contre le paludisme.

M. Diouf a précisé que les cas positifs diagnostiqués dans le distinct” sont souvent des cas importés”.

” Richard Toll, est une zone industrielle et agricole où il y a des travailleurs qui viennent des zones centre et sud du pays”, a expliqué le médecin-chef, appelant à identifier cette frange de la population  et mener des activités de sensibilisation avec le Réseau des acteurs de la lutte contre le paludisme (RALP).

 

Selon lui, ”les échanges sur la problématique du paludisme, la sensibilisation de la population sur l’utilisation des moustiquaires imprégnées et le recours très précoce dans les services de santé, permettront d’éliminer la maladie d’ici 2030”.

Il a indiqué que la cartographie sanitaire des quartiers et des villages de la commune de Richard-Toll a permis de savoir combien de temps ces zones n’ont pas enregistré de cas positifs.

”Des études menées dans cette zone ont également permis de savoir réellement le nombre de cas et confirmer la zone d’élimination”, a-t-il ajouté, invitant l’ensemble des autorités sanitaires à s’engager davantage dans la sensibilisation pour éliminer le paludisme d’ici 2030 dans tout le district sanitaire de Richard-Toll qui compte une vingtaine de postes de santé et deux cases de santé.

OG/AMD/ADL/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-EMPLOI / JOJ 2026: 200 jeunes de Ziguinchor vont bénéficier d’un accompagnement à l’insertion (coordonnateur)

Ziguinchor, 28 mai (APS) – L’initiative FIT (courage, l’audace, l’…