Dakar, 14 juil (APS) – Près de 11 enfants périssent ou disparaissent chaque semaine en mer en tentant de rallier l’Europe depuis l’Afrique du Nord, a indiqué, vendredi, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), dans un communiqué.

Selon l’organisme onusien, ‘’près de 11 enfants périssent ou disparaissent chaque semaine en tentant de traverser la périlleuse route maritime migratoire de la Méditerranée centrale, qui relie l’Afrique du Nord à l’Europe.’’

‘’En d’autres termes, au moins 289 enfants auraient perdu la vie ou disparu cette année en tentant de trouver la sécurité, la paix et des possibilités d’avenir’’, poursuit la même source.

Pour Catherine Russell, la directrice générale de l’UNICEF, ‘’cela montre clairement que nous devons redoubler d’efforts pour permettre aux enfants d’obtenir l’asile de manière sûre et légale, tout en renforçant les efforts de secours en mer.’’

En 2018, ils étaient près de 1.500 enfants à avoir péri ou ont été portés disparus pendant qu’ils tentaient d’emprunter la route maritime migratoire de la Méditerranée centrale, d’après les estimations de l’UNICEF.

Le décompte macabre est monté en flèche cette année, selon  Verena Knaus, la responsable de l’UNICEF pour les migrations et les déplacements.

‘’Le nombre d’enfants qui ont perdu la vie en tentant de traverser la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe a doublé au cours du premier semestre de cette année par rapport à la même période l’année dernière’’, a-t-elle déclaré, lors d’un point de presse régulier de l’ONU, à Genève.

‘’Poussés par les conflits et le changement climatique, de plus en plus d’enfants mettent leur vie en danger en effectuant la dangereuse traversée de la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe’’, a-t-elle ajouté.

ABB/oid

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MUSIQUE / Idriss Benjelloun veut imprimer “une autre vision” au festival de jazz de Saint-Louis

Saint-Louis, 20 mai (APS) – Idriss Benjelloun, nouveau président de l’Association Sa…