Dakar, 20 juil (APS) – La société Sénégal numérique SA va contribuer au renforcement des capacités et les compétences numériques des acteurs des médias, aux termes d’une convention signée jeudi avec la Maison de la presse Babacar Touré.

L’intérêt de la collaboration entre Sénum SA et la Maison de la presse réside dans “la digitalisation et la capacitation” des journalistes, pour mieux les préparer aux métiers du numérique, a déclaré Cheikh Bakhoum directeur général Sénégal numérique SA, ex Agence de l’informatique de l’État (ADIE).

La collaboration entre les deux parties devrait permettre de “mettre en place des programmes pour les journalistes”, a-t-il dit, ajoutant qu’il faut des “ressources humaines” pour construire un écosystème tel que celui du numérique.

Il considère qu’il est possible d’avoir “une presse compétitive” grâce aux outils numériques.

“Le volet formation sera largement développé dans le cadre de cette coopération”, a assuré Cheikh Bakhoum, selon qui, il s’agit de former de “nouveaux types de journalistes”, alors que le numérique vient bousculer la manière traditionnelle de traiter l’information.

“Nous allons ensemble renforcer cette offre de la presse sénégalaise pour davantage la professionnaliser”, en travaillant à “montrer toutes les capacités” dont dispose le Sénégal dans ce domaine pour permettre aux Sénégalais d’accéder à une “information de qualité”, a insisté le DG de Sénégal numérique SA.

“Le service permettra de moderniser l’écosystème et profiter de [l’expertise de Sénum SA]. Il s’agira de mieux armer notre cible constituée de journalistes”, a indiqué Bara Ndiaye, administrateur général de la Maison de la presse, Babacar Touré.

Selon M. Ndiaye, “les médias sont fortement influencés par le numérique” qui demande de son côté une capacité d’adaptation. “Notre cible principale doit être mise à profit du numérique. Nos acteurs doivent être formés dans le journalisme de données”, a-t-il dit.

“Aujourd’hui, les données nous envahissent, nous avons besoin de les maitriser et de les traiter pour les mettre à la disposition des téléspectateurs et des lecteurs”, a-t-il souligné.

“Nous avons des organisations faitières et nous avons comme mission de les accompagner en tant qu’entreprises de presse dans la formation et le renforcement de capacités dans un contexte où notre métier est caractérisé par les mutations du digital”, a poursuivi M. Ndiaye.

“Il est extrêmement important de pouvoir compter sur l’expertise et l’expérience de Sénégal numérique SA”. “Et dans ce sens, il y a une expression de besoins qui est déjà formulée à notre niveau. Sénégal numérique SA est disposée à nous accompagner dans ce sens”, a rassuré l’administrateur général de la Maison de la presse.

Il estime que “nous n’avons plus besoin de confier nos données à des étrangers grâce à l’État du Sénégal, nous sommes devenus souverains”, a relevé M. Ndiaye.

Sénégal numérique SA va notamment proposer des solutions d’hébergement mutualisé, le cloud, la sécurité des données, les solutions e-déchets qui impliquent la prise en compte des machines en panne. Elle compte aussi proposer des solutions d’accompagnement et d’expertise ainsi que le catalogue de services.

NSS/BK

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…