Ndiaganiao, 2 avr (APS) – Les populations de Ndiaganiao et du quartier Ndiandiaye, celles qui n’ont pu faire le déplacement jusqu’à Diamniadio, ont suivi à distance mardi, avec joie et fierté, la cérémonie de prestation de serment de leur fils, le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye.

“Nous sommes très heureux et fiers à la fois de voir Bassirou Diomaye Faye prêter serment aujourd’hui, en tant que président de la République du Sénégal”, dit Ousmane Sène, chef du village de Ndiandiaye, qui a reçu à son domicile, un journaliste de l’APS.

En cette matinée de mardi, jour de l’investiture du cinquième président de la République élu du Sénégal, Ndiaganiao vit à son rythme habituel. Des charrettes et motos Jakarta assurent le transport des personnes et des biens sous un soleil de plomb.

A la permanence de Pastef, sise au quartier Botte escale, les quelques rares militants qui n’ont pas pu effectuer le déplacement à Diamniadio, suivent de très près la cérémonie de présentation de serment sur un poste téléviseur.

”La joie qui m’anime aujourd’hui est immense”, confie Abdoulaye Sène, chargé des élections de Pastef Ndiaganiao. “Voir aujourd’hui un fils du terroir qui s’est battu corps et âme, accéder à la présidence n’est que joie et fierté”, ajoute-t-il.

”Tous les jeunes de Ndiaganiao et particulièrement son quartier Ndiandiaye se sont mobilisés massivement pour aller suivre la cérémonie à Diamniadio”, renseigne le chef du village.

De la permanence communale du Pastef,  Saliou Lèye  savoure à distance, ce moment historique.  C’est avec emphase que ce responsable de la zone Paffo, dans la commune de Ndiaganiao, exprime ses sentiments. “C’est une cérémonie agréable. On est vraiment fier et très content”, confie-t-il.

Pour lui, ce sentiment de “satisfaction générale”, au-delà de toute la population de Ndiaganiao, a gagné tout le Sénégal et la diaspora sénégalaise à travers le monde entier.

Au domicile du président Bassirou Diomaye Faye, les instructions sont claires: pas d’accès pour la presse. Un proche de la famille raconte toutefois que ”dix exemplaires du Saint Coran ont été récités en cette matinée de son investiture en guise de prières”, pour le nouveau président élu.

”Nous sommes très contents, mais n’oublions pas aussi que la charge de président de la République est très lourde. C’est pourquoi nous prions pour lui aussi”, indique Birame Sarr.

Dans son discours d’investiture, le nouveau chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, s’est engagé à faire du Sénégal un “pays d’espérance”, doté d’une justice indépendante et où la démocratie sera renforcée.

Pour Saliou Lèye,  en plus de la paix et de la justice dont tous les Sénégalais ont besoin, d’autres priorités telles que la réduction du coût de la vie, attendent le président Bassirou Diomaye Faye.

DOB/ADI/ASG/SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…