Dakar, 11 fev (APS) – Le Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique a annoncé, dimanche, le rétablissement de la licence de diffusion de WalfTv suite à l’audience accordée par le président de la République à des personnalités de la société civile accompagnées du personnel du groupe.

”A la suite des regrets exprimés par le PDG du groupe Walfadjri Cheikh Niass au cours de l’audience accordée par le président de la République à des personnalités de la société civile accompagnées du personnel du groupe, le Chef de l’État a, dans sa mansuétude habituelle, décidé de faire rapporter la sanction’’, a indiqué Moussa Bocar Thiam dans un communiqué.

Il a ajouté qu’en conséquence ‘’nous, ministre de la Communication, tout en saluant la magnanimité du président de la République dans ce contexte d’appel au dialogue national, mettons fin à ce retrait à compter de ce jour, tout en appelant les responsables du Groupe Walfadjri face à leurs responsabilités’’.

M. Thiam a rappelé que par décision n° 00022 du 04 février 2024, ‘’la licence de diffusion du groupe Walfadjri a été retirée pour les motifs tirés des violations répétées des prescriptions législatives, réglementaires et contractuelles inhérentes à l’autorisation de diffusion’’.

Le ministre a également relevé que ‘’les dispositions combinées des articles 57 et 63 et de la loi n°2017-27 du 13 Juillet 2017 portant code la presse, exigent que les entreprises de presse doivent assurer l’équilibre dans le traitement des informations et respecter l’ordre public en veillant à ne pas diffuser des programmes ou messages de nature à inciter à la violence ou à la haine’’.

La suspension de la licence de diffusion de WalfTV a suscité une vague d’indignations au Sénégal et dans le monde.

Le ministre de la Communications, des Télécommunications et de l’Economie numérique a retiré la licence de diffusion des programmes du groupe Walfadjri, lundi, ‘’de manière définitive avec effet immédiat’’ après une couverture des manifestations qui ont suivi la décision du président Macky Sall de reporter l’élection présidentielle.

Dans la foulée, la Coordination des associations de presse (CAP) a décidé de mettre en œuvre une série d’actions pour exiger la restitution de la licence de diffusion du groupe Walfadjri.

Ce plan d’actions comprend entre autres une journée sans presse, un Conseil des médias, une saisine du président de la République, un éditorial commun, une rencontre avec les patrons de presse et les organisations de la société civile, une veillée nocturne devant les locaux de Walfadjri.

OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…