Dakar, 10 fev (APS) – Les Forces de défense et de sécurité ne sont pas intervenues, vendredi, dans le Campus de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis dans le cadre du maintien de l’ordre, a indiqué le ministre de l’Intérieur, après le décès d’un étudiant lors des manifestations de protestation contre le report annoncé de l’élection présidentielle du 25 février.

Selon un communiqué dont l’APS a eu connaissance, ‘’le ministre de l’intérieur, a été informé du décès du nommé Alpha Yéro Tounkara, étudiant à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, suite aux manifestations du 09 février 2024’’ contre le report de l’élection présidentielle.

La même source signale toutefois qu’il ‘’convient d’emblée, de souligner que dans le cadre du maintien de l’ordre, les Forces de défense et de sécurité ne sont pas intervenues dans le Campus universitaire où le décès est survenu’’.

Le ministre de l’Intérieur Sidki Kaba a présenté ses condoléances à la famille et aux proches de la victime ”au nom du président de la République”.

Le parquet près le tribunal de grande instance de Saint-Louis a annoncé l’ouverture d’une enquête après le décès, vendredi, d’un étudiant de l’Université Gaston Berger lors des manifestations de protestation contre le report annoncé de l’élection présidentielle du 25 février.

Alpha Yoro Tounkara, étudiant en Licence de géographie à l’UGB est décédé, vendredi, à l’hôpital régional de Saint-Louis où il avait été acheminé après avoir été blessé durant les manifestations.

‘’Une enquête est ouverte et confiée à la Section de recherches qui s’est transportée à l’hôpital de Saint-Louis pour plus d’informations’’, a indiqué le parquet de Saint-Louis dans un communiqué rendu public vendredi dans la soirée.

Il assure que les investigations et une réquisition à personne qualifiée aux fins d’autopsie vont permettre de déterminer les circonstances et les causes exactes du décès.

Des échauffourées ont opposé durant des heures les forces de l’ordre aux étudiants de l’UGB, qui, aux gaz lacrymogènes répondaient par des jets de pierre et des pneus brûlés.

Des manifestations violentes ont été enregistrés à Guet-Ndar et ont occasionné la fermeture de la circulation sur le pont Faidherbe durant des heures.

OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …