Mbacké, 15 mars (APS) – Le Professeur Daouda Ndiaye, candidat à l’élection présidentielle du 24 mars, a promis jeudi, à Mbacké (centre), de mettre en place un Fonds de secours d’un montant de 1500 milliards de francs CFA destiné à financer les jeunes et les femmes en cas de victoire, s’il est président de la République.

”Je donnerai une enveloppe dans le cadre du Fonds de secours que j’ai décidé de fixer à 1500 milliards de francs CFA”, a-t-il indiqué lors d’une caravane dans le cadre de la campagne électorale pour l’élection présidentielle du 24 mars 2024.

Le candidat Daouda Ndiaye a aussi promis d’allouer 500 milliards de francs CFA de ce Fonds de secours pour financer les jeunes sénégalais ayant un métier ou un projet.

Il a annoncé que s’il est élu à la tête du pays, il va octroyer à chaque jeune, porteur de projet, une enveloppe d’un montant compris entre deux et dix milliards de francs CFA.

”500 autres milliards de francs CFA de ce Fonds seront destinés aux financements des femmes”, a-t-il dit, promettant de mettre un terme aux petits financements des femmes qui proviennent de leurs calebasses de quartiers.

Il s’est dit engagé à faire de la souveraineté du Sénégal une réalité, promettant que le pays n’importera plus des meubles et du matériel. Toute la commande publique sera exécutée par les ouvriers, les entrepreneurs et les artisans sénégalais, a-t-il précisé.

Le Sénégal atteindra selon la souveraineté alimentaire. Il s’est également engagé à arrêter définitivement l’importation du sucre, de l’huile et du riz, entre autres denrées.

”Nous allons produire ce que nous consommons et tout nous sera accessible”, a  encore souligné le candidat à l’élection présidentielle.

Le Pr Daouda Ndiaye a dit que s’efforcera d’arrêter l’émigration irrégulière des jeunes vers l’Espagne et le Nicaragua, s’il venait à être élu, à partir du 24 mars, le cinquième président de la République du Sénégal.

Sur tout son itinéraire, la caravane du candidat Daouda Ndiaye a fait l’objet de sabotages de la part de personnes non identifiées. Ses militants ont été tantôt dispersés, tard dans la soirée, par des pompes à gaz et des jets de pierres, qui  l’ont empêché de poursuivre sereinement sa déclaration, qu’il a du écourter.

AN/SKS/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT / Réunions de Printemps : Dakar réarffime sa volonté de “compter d’abord sur ses propres moyens”

Dakar, 21 avr (APS) – Le Sénégal a mis à profit les réunions de Printemps 2024 du FM…