Matam, 20 déc (APS) – Des agents de sept communes de la région de Matam ont entamé, mercredi, pour une durée de trois jours, une formation sur la modernisation des actes de l’état civil.

Ils vont, à travers cette formation, se familiariser avec le logiciel de gestion de l’état civil (LGEC)

”L’Agence nationale de l’état civil (ANEC) est en train de travailler à l’indexation et à la numérisation des actes. Pour cela, il faut passer par la formation des acteurs de l’état civil, à savoir les agents et les officiers. Notre objectif est de former et d’initier les acteurs à l’application de base de gestion des faits de l’état civil”, a expliqué Barka Bâ, chargé de la formation à l’ANEC.

M. Bâ s’exprimait a l’ouverture de la séance de formation d’une durée de trois jours au profit des acteurs de l’état civil des sept communes de la région: Matam, Nabadji Civol, Agnam, Bokidiawé, Ranérou, Kanel et Sinthiou Bamambé. La formation se tient à la mairie de Matam.

Barka Bâ a fait savoir que les acteurs des autres communes de la région ”vont être formés au mois de janvier afin d’initier tous les agents et officiers d’état de toutes les municipalités de la région”.

”L’objectif à court terme est d’arriver à l’interconnexion des communes pour qu’au final, chaque Sénégalais puisse se faire établir un acte d’état civil sans se déplacer. Nous voulons aussi permettre aux acteurs de pouvoir utiliser l’application et de travailler”, a laissé entendre M. Bâ.

AT/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …