Dakar, 16 jan (APS) – La justice kényane a annoncé mardi des poursuites pour “terrorisme et meurtre” à l’encontre de Paul Nthenge Mackenzie, un pasteur autoproclamé, et 94 autres personnes dont la responsabilité serait engagée dans la mort en avril dernier de plus 429 adeptes de sa secte, a-t-on appris de source médiatique.

“Après une analyse approfondie des preuves, le directeur des poursuites pénales est convaincu qu’il existe suffisamment de preuves pour poursuivre 95 suspects”, a rapporté le site de Radio France internationale en citant un communiqué du bureau du procureur.

Paul Nthenge Mackenzie, le gourou de la secte appelée Eglise de la bonne nouvelle (Good News Church), est en prison depuis le 14 avril 2023, au lendemain de la découverte des premiers cadavres de membres de cette organisation religieuse.

Plusieurs dizaines de ses membres ont perdu la vie dans ce qui est désormais appelé “le massacre de Shakahola”, du nom d’une forêt du Kenya où se réunissait les membres de cette secte évangélique prônant le jeûne extrême pour “rencontrer Jésus”.

AKS/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …