Dakar, 14 fév (APS) – Le chef de l’Etat a demandé au Premier ministre, mercredi en Conseil des ministres, de tenir une réunion d’évaluation avec les acteurs publics et privés concernés, en vue d’assurer la mise en opération optimale de l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) Léopold Sédar Senghor, un bâtiment qui lance le processus d’exploitation des ressources pétrolières et gazières du Sénégal.

”Le Président a ainsi demandé au Premier Ministre de tenir une réunion d’évaluation avec tous les acteurs publics et privés concernés, notamment le Secrétariat du COS-PETROGAZ, en vue d’assurer la mise en opération optimale du FPSO Léopold Sédar Senghor”, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Une unité flottante de production, de stockage et de déchargement est un bâtiment pour le traitement et le stockage des hydrocarbures produits en mer.

Macky Sall a évoqué les préparatifs de l’exploitation des ressources en hydrocarbures du Sénégal, en saluant “l’arrivée dans les eaux territoriales sénégalaises du navire FPSO (Floating Production Storage and Offloading ou FPSO) ou unité flottante de production, de stockage et de déchargement Léopold Sédar SENGHOR dans le cadre du projet Woodside SANGOMAR FPSO Sénégal”.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, il a félicité le gouvernement, “notamment les ministres chargés des Finances et du Pétrole, PETROSEN HOLDING SA et toutes les parties impliquées, pour le pilotage réussi de cette opération de grande envergure, avec ce bâtiment qui lance le processus d’exploitation de nos ressources pétrolières et gazières”.

La Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) a annoncé, dans un communiqué, que cette unité flottante de production, de stockage et de déchargement est arrivée sur site, samedi, “après des dizaines de jours de voyage à travers les océans Pacifique et Atlantique”, en provenance de Singapour.

Petrosen précise que “l’arrivée du FPSO LSS dans les eaux sénégalaises marque une étape significative vers le démarrage de la production de pétrole au Sénégal, prévu pour mi-2024”.

D’une longueur de 372 mètres pour une largeur de 58 mètres, avec une capacité de stockage de 1.300.000 barils, le navire sera amarré dans le champ Sangomar, à une profondeur d’eau d’environ 780 mètres, pour assurer la production d’environ 100.000 à 125.000 barils de pétrole brut par jour, avait indiqué Pétrosen.

Le champ pétrolier Sangomar, découvert en 2014, est situé à 100 km au sud de Dakar. Il contient à la fois du pétrole et du gaz. 

Les travaux du développement du champ Sangomar ont démarré au début de l’année 2020 et la première production de pétrole est prévue pour 2024.

NSS/OID/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Sédhiou : le PAQUET a favorisé une amélioration des performances aux examens (IA)

Sédhiou, 13 avril (APS) – La mise en œuvre du PAQUET, Programme d’amélioration de la quali…