Dakar, 22 fev (APS) – Le président Macky Sall a promis, jeudi, de signer ‘’immédiatement’’ le décret fixant la nouvelle date de l’élection présidentielle si un consensus est trouvé au terme de la concertation avec les ”forces vives de la nation’’, qu’il compte mener lundi et mardi prochains.

‘’Si on trouve ce consensus, je prendrai le décret immédiatement pour fixer la [nouvelle] date’’ de l’élection présidentielle, a-t-il affirmé au cours d’une interview accordée à quatre groupes de médias sénégalais.

‘’Si le consensus n’est pas trouvé, je renverrai l’ensemble au niveau du Conseil constitutionnel, en ce moment qui avisera’’, a ajouté Macky Sall.

A la question de savoir s’il passera le pouvoir le 2 avril, date d’expiration de son dernier mandat, à son successeur si une date est fixée pour la tenue du scrutin, Macky Sall a souligné qu’il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il ‘’n’y a pas d’élection’’.

‘’Il ne peut y avoir de successeur tant qu’il n’y a pas d’élection; que le processus électoral arrive à terme, qu’on élise un président de la République, qu’il entre en exercice, c’est-à-dire qu’il prête serment devant le Conseil constitutionnel, en ce moment il [le président sortant] fait la passation’’, a dit Macky Sall.

Au cas où le processus actuel ne permet pas la passation de témoin entre lui et son successeur à l’expiration de son mandat le 2 avril, Macky Sall a agité l’idée d’une période de transition.

‘’En tout cas, si le processus ne finit pas et qu’il y a un second tour, le président élu prendra le témoin du président qui fera cette transition entre le 2 avril et la date de l’élection et l’installation du nouveau président’’, a-t-il fait savoir.

ABB/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FRANCE-PATRIMOINE / Patrimoine de Senghor : l’ancien président n’avait pas pris de dispositions sur son héritage, selon Amadou Ly

Dakar, 19 avr (APS) – Le secrétaire général de la fondation Léopold Sédar Senghor, A…