Ziguinchor, 23 nov (APS) – L’Agence sénégalaise de réglementation pharmaceutique (ARP) va bientôt installer des pôles régionaux pour lutter contre la criminalité liée aux produits médicaux falsifiés, a déclaré, jeudi, à Ziguinchor (sud-ouest), le coordonnateur de la cellule management qualité, Adama Diédhiou.

“La problématique des médicaments de qualité inférieure et falsifiés avec un facteur de risque élevé concerne certaines zones du Sénégal de par la porosité des frontières mais également la présence des frontières à travers lesquelles ces produits peuvent entrer”, a-t-il déclaré.

Adama Diédhiou s’exprimait au terme d’un atelier de trois jours axé sur les missions de l’ARP. Cette rencontre est organisée à l’intention des pharmaciens publics et privés, des prestataires de services de santé (médecins, chirurgiens dentistes, sages-femmes et infirmiers) et des acteurs communautaires de santé des régions de la Casamance naturelle : Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.

“Pour lutter contre ces produits médicaux falsifiés, dans les prochains mois, il y aura des pôles. Il est prévu des pôles régionaux pour déployer les organes de l’ARP au niveau périphérique et prendre en charge ces préoccupations prioritaires”, a souligné M. Diédhiou.

Professeur en chimiothérapie, il estime que “la méconnaissance parfois des dispositions réglementaires et législatives est une des contraintes que rencontrent les pharmaciens et les acteurs de santé en général “.

“Il y a également des difficultés concernant l’aspect logistique et structurel”, a-t-il fait savoir.

Adama Diédhiou a rappelé que l’ARP a pour objectif d’accompagner la relance de l’industrie pharmaceutique nationale.

“Ce projet avait été élaboré depuis plusieurs années. Il y a beaucoup d’unités de production qui sont en cours de construction pour la relance de l’industrie pharmaceutique locale”, a-t-il salué. Il signale que trois unités de production sont déjà opérationnelles au Sénégal.

Il a expliqué que l’objectif de cette activité était de procéder à la vulgarisation de l’ARP relativement à ses missions, son organisation et ses perspectives.

Il s’agissait également de partager les nouveaux développements portant sur les aspects législatifs notamment la loi sur la pharmacie qui a été promulguée au mois de juin 2023.

Un autre aspect porte sur la formation des acteurs de santé sur des notions relatives à la pharmacovigilance pour insister sur la préoccupation concernant la notification.

L’Agence sénégalaise de régulation pharmaceutique a pour mission de mettre en œuvre les fonctions réglementaires de la politique pharmaceutique nationale, de contrôler le secteur pharmaceutique et de veiller au respect des lois et règlements dans les domaines relevant de sa compétence.

L’ARP a été créée par décret 2022 -824 du 7 avril 2022 à la suite de la fusion de la Direction de la pharmacie et du médicament et du Laboratoire national de contrôle des médicaments.

MNF/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-AGRICULTURE-FINANCEMENT / Fimela: un prêt de 3, 5 millions pour l’extension de la ferme ”Naagué”

Kobongoye (Fimela), 4 mars (APS) – La fondation Sococim a décidé d’octroyer un…