Koumpentoum, 9 juin (APS) – Beaucoup de progrès ont été enregistrés dans la lutte contre le vol de bétail, dans la commune de Malém Niani, dans le département de Koumpentoum, grâce au combat mené par le groupement d’intérêt économique (GIE) ‘’Filiféng kafo’’, a révélé le président dudit GIE, Sara Ndaw.

M. Ndaw a fait cette révélation en prenant part dimanche à une rencontre sur le vol de bétail, organisée dans cette commune.

‘’Le GIE est né en 2021. Pendant cette période, nous nous sommes beaucoup battus contre les voleurs de bétail, parce qu’ils pouvaient pendre tout un troupeau de beaufs, de chèvres ou de moutons en une nuit, sans laisser de trace’’, a expliqué le président de ‘’Filiféng kafo’’, Sara Ndaw.

La lutte contre le vol de bétail est la raison d’être même de cette association, a-t-il précisé, relevant que depuis sa mise en place, beaucoup de progrès ont été enregistrés dans ce combat.

‘’Nous avons créé un groupe WhatsApp dans lequel il y a des éleveurs de la région Tambacounda, du Djolof, de la Gambie, ce qui nous permet d’émettre rapidement un avis de vol, de rester en alerte dans toute la zone’’, a poursuivi M. Ndaw.

Grâce à cette initiative, dit-il, les éleveurs arrivent à appréhender des voleurs, en prenant leurs photos qu’ils diffusent sur le groupe WhatsApp. Cela permet, dit-il, d’identifier les voleurs.

Cette année, lors d’une opération menée à deux jours de la Korité, ‘’plus de 203 bêtes–bœufs, moutons, chèvres et chevaux volés– ont été retrouvées’’, a-t-il signalé.

Sur les animaux dérobés, 25 avaient déjà été égorgés. Malgré tout, deux voleurs ont ‘’pu être arrêtés, jugés et condamnés (…)’’.

‘’Depuis la création du GIE, dit-il, plus de trente voleurs ont été appréhendés. Et depuis 2021, chaque année, il produit un rapport où est consigné tout ce qui a été récupéré, restitué aux propriétaires (…).’’

A la frontière avec la Gambie, les voleurs de bétail sont beaucoup plus actifs sur le territoire sénégalais, a-t-il noté, expliquant que les Gambiens ‘’sont beaucoup plus sévères avec les voleurs de bétails que les Sénégalais’’.

L’adjoint au préfet de Koumpentoum, Henry Guèye, a souligné l’opportunité de la création du GIE ‘’Filiféng kafo’’. Il encourage ses initiateurs à persévérer dans les actions qu’ils mènent contre le vol de bétail mais également contre les feux de brousse.

‘’Nous avons jugé nécessaire d’être à côté de ce GIE, parce que le travail qu’il est en train d’abattre est au sein des préoccupations de l’Etat du Sénégal. Il s’agit de lutter contre le vol de bétail et les feux de brousse’’, a-t-il lancé.

Il a appelé le GIE ‘’Filiféng kafo’’ à vulgariser le rapport produit sur ce fléau et à transmettre le document aux autorités administratives.

BT/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-SERMON / Tivaouane : Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh dénonce le massacre du peuple palestinien

Tivaouane, 17 juin (APS) – Le marabout Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh a dénoncé lund…