Dakar, 4 fév (APS) – La porte-parole du haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Nabila Massrali, a appelé, dimanche, tous les acteurs concernés par la situation politique du Sénégal à œuvrer pour la tenue d’une élection présidentielle “transparente, inclusive et crédible, dans les meilleurs délais”.

Dans une déclaration rendue publique dimanche, elle a appelé “tous les acteurs à œuvrer, dans un climat apaisé, à la tenue d’une élection transparente, inclusive et crédible, dans les meilleurs délais et dans le respect de l’État de droit, afin de préserver la longue tradition de stabilité et de démocratie au Sénégal”.

Le Chef de l’Etat Macky Sall a annoncé samedi avoir abrogé le décret portant convocation du corps électoral le 25 février prochain en perspective de cette élection, sans annoncer une nouvelle date.

Il dit avoir pris cette décision en attendant les résultats de la commission d’enquête parlementaire visant à clarifier les conditions jugées troubles dans lesquelles la liste des candidats à la prochaine présidentielle a été établie par le Conseil constitutionnel.

“L’annonce par les autorités sénégalaises d’un report sine die de l’élection présidentielle prévue le 25 février prochain ouvre une période d’incertitude au Sénégal”, souligne la porte-parole du haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité.

L’Union européenne dit soutenir la position exprimée sur la question par la Cédéao, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Suite à cette annonce, l’organisation sous-régionale a fait part de “préoccupation” et appelé les autorités sénégalaises à fixer “rapidement” une nouvelle date pour la tenue du scrutin présidentiel sénégalais.

FD/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…