Louga, 16 juil (APS) – La commune de Ngourane, dans la région de Louga (nord-ouest), va bénéficier d’un nouveau centre d’état civil et d’un lot d’équipements dans le cadre de la mise en œuvre du programme “Nekkal”, a-t-on appris samedi du chargé de communication dudit programme.

“La commune de Ngourane fait partie des communes pilotes qui vont bénéficier de la construction de nouveaux centres d’état civil et d’une batterie d’équipements que le programme Nekkal est en train de mettre à la disposition des collectivités territoriales du Sénégal”, a déclaré Ibrahima Ethia.

S’exprimant lors d’un forum communautaire organisé à Ngourane sur l’importance de l’état civil, il a signalé que les travaux du centre d’état civil de cette commune ont démarré grâce à l’appui du programme Nekkal est un programme du gouvernement sénégalais financé par l’Union européenne”.

Le projet “Nekkal” “intervient dans plusieurs domaines dont la construction de nouveaux centres d’état civil, la formation des acteurs et la digitalisation de l’état civil que nous sommes en train de faire au profit des collectivités territoriales”, a-t-il précisé.

Selon lui, “plus de 600 agents et archivistes qui sont dans les états civils du Sénégal ont été dans cette cascade de formations qui ont été déroulées dans les différents centres de formation du pays”.

“On est également en train de travailler sur la digitalisation de l’état civil qui constitue une recommandation forte du président de la République qui, il y a quelques mois, a demandé l’accélération du processus de digitalisation de l’état civil”, a-t-il rappelé.

Dans cette optique, il a souligné que “le programme Nekkal est en train de numériser tous les registres d’état civil du Sénégal”, ajoutant que “sur un objectif de quinze millions d’actes à numériser, dix millions ont déjà été numérisés”.

Il a par ailleurs renseigné que la phase pilote de la digitalisation a été lancée il y a quelques jours, à Dakar, à travers cinq communes pilotes, “avec la mise en place de ce qu’on appelle le Registre national de l’état civil et l’application de gestion de base des faits d’état civil”.

Il se dit convaincu que ”cela va permettre à l’officier de pouvoir faire la recherche d’un acte et l’enregistrement à travers cette plateforme qui aide vraiment la commune à pouvoir délivrer des actes authentiques avec plus de sécurité”.

L’objectif ainsi recherché est de “permettre à tout Sénégalais de pouvoir se faire établir un acte sans se déplacer, c’est-à-dire permettre un habitant de la commune de Ngourane qui travaille à Dakar de pouvoir se faire établir un acte de naissance à Ngourane sans avoir besoin de voyager”, a renseigné Ibrahima Ethia.

DS/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…