Dakar, 21 fév (APS) – L’opposant Ngagne Demba Touré a été arrêté mercredi par la Division des investigations criminelles pour cinq chefs d’accusation, quatre jours après son retour d’exil, a déclaré à l’APS une source policière.

Le responsable des jeunes de Pastef, le parti politique dissous d’Ousmane Sonko, est accusé d’association de malfaiteurs en rapport avec une entreprise terroriste, d’offense au chef de l’État, d’actes de nature à compromettre la sécurité publique ou ayant entrainé des troubles politiques graves, selon la même source, un haut responsable de la Police nationale.

Il est également accusé d’atteinte à l’autorité de la justice et d’outrage à magistrat, a-t-il dit, sous le sceau de l’anonymat.

M. Touré, greffier de formation, a regagné le Sénégal dimanche dernier, après un exil de six mois au Mali.

Il est apparu dans plusieurs vidéos publiées par les médias. On le voyait acclamé par ses partisans célébrant son retour. La scène se passe à Grand-Yoff, un quartier de Dakar, selon plusieurs médias.

Dans l’une des vidéos, le leader de la jeunesse du parti dissous par le président de la République, vêtu d’un t-shirt floqué avec le nom d’Ousmane Sonko, se hisse sur le toit d’une voiture, au milieu d’une foule.

MTN/AKS/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

AFRIQUE-ONU-CRISE / Abdoulaye Bathily démissionne de son poste d’émissaire de l’ONU en Libye

Dakar, 16 avr (APS) – Le représentant spécial de l’Organisation des Nations un…