Dakar, 31 déc (APS) – L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a salué l’action intentée auprès de la Cour internationale de justice (CIJ) par l’Afrique du Sud à l’encontre d’Israël, accusé de se livrer à des actes de génocide contre le peuple palestinien à Gaza.

L’Organisation de Coopération Islamique a salué l’action intentée par la République d’Afrique du Sud à la Cour internationale de Justice contre Israël, la puissance occupante, pour avoir commis le crime de génocide contre le peuple palestinien, indique l’OCI dans un communiqué parvenu à l’APS.

L’organisation a ainsi appelé la CIJ à réagir rapidement et à prendre des mesures urgentes afin de mettre fin aux crimes de génocide commis par les forces d’occupation israéliennes dans le territoire palestinien occupé.

L’Afrique du Sud a déposé vendredi auprès de la Cour internationale de justice (CIJ), basée à La Haye (Pays Bas), une requête visant à condamner l’Etat d’Israël, accusé de se livrer à des actes de génocide contre le peuple palestinien à Gaza, a annoncé la juridiction internationale.

L’Organisation a appelé la Cour à réagir rapidement et à prendre des mesures urgentes afin de mettre fin au crime de génocide commis par les forces d’occupation israéliennes dans le territoire palestinien occupé.

Dans un communiqué relayé par plusieurs médias, l’organe judiciaire principal des Nations unies a confirmé le dépôt par l’Afrique du Sud de cette requête.

L’Etat sud-africain affirme notamment dans sa requête que  »les actes et omissions d’Israël revêtent un caractère génocidaire », car ils s’accompagnent de l’intention spécifique requise de détruire les Palestiniens de Gaza en tant que partie du groupe national, racial et ethnique plus large des Palestiniens, rapporte le site de Radio France internationale.

Dans le même communiqué, la Cour internationale de justice fait observer en citant l’instance déposée par l’Afrique du Sud qu’Israël, par son comportement à l’égard des Palestiniens de Gaza, manque aux obligation qui lui incombent au titre de la Convention contre le génocide.

Au 86e jour du conflit déclenché le 7 octobre dernier par une attaque meurtrière des soldats du Hamas en territoire israélien, près de 20.000 Palestiniens, en majorité des femmes et des enfants, ont péri dans des bombardements et raids menés par l’armée d’Israël à Gaza, ont fait savoir les autorités sanitaires de l’enclave palestinienne.

L’armée israélienne a déploré à ce jour 172 soldats tués depuis le début de l’intervention terrestre à Gaza, s’ajoutant aux 1.140 citoyens israéliens ayant péri dans l’attaque du mouvement palestinien Hamas.

La Cour internationale de justice, instituée en juin 1945 par la Charte des Nations Unies, est composée de quinze juges élus pour un mandat de neuf ans. Elle a entamé ses activités en avril 1946.

La CIJ a pour missions de régler conformément au droit international les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les Etats, de donner des avis consultatifs sur les questions juridiques qui peuvent lui être soumises.

Installée à La Haye, aux Pays-Bas, elle est le seul des six organes principaux de l’ONU dont le siège ne soit pas à New York.

AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…