Dakar, 20 oct (APS) – L’ambassade d’Italie au Sénégal et le bureau de l’Organisation internationale du travail (OIT) à Dakar ont signé une convention de partenariat pour contribuer à la création d’‘’emplois décents’’ pour les jeunes Sénégalais, a constaté l’APS, vendredi, dans la capitale.

La convention a été signée par l’ambassadeur d’Italie au Sénégal, Giovanni Umberto De Vito, et le directeur du bureau de l’OIT à Dakar, Dramane Haïdara.

Les deux parties disent vouloir, par la mise en œuvre du partenariat noué, apporter leur contribution à ‘’l’amélioration du dispositif d’insertion des jeunes, des femmes et des hommes’’, ainsi qu’à ‘’la formalisation des entreprises au Sénégal’’.

Selon Giovanni Umberto De Vito, avec la convention signée, l’Italie consolide son engagement aux côtés du Sénégal en matière d’insertion professionnelle et d’aide au secteur privé, une ‘’composante fondamentale’’ et une ‘’alternative à la migration irrégulière’’.

Le budget de 13 milliards de francs CFA que l’Agence italienne pour la coopération au développement a prévu pour le Sénégal, pour une durée de deux ans, sera utilisé pour faciliter l’accès des jeunes à l’emploi, selon l’ambassadeur d’Italie.

Le but de cette initiative multilatérale est de ‘’contribuer à la création d’emplois décents  […] et à la formalisation des entreprises au Sénégal’’.

Le partenariat auquel contribue l’État du Sénégal va aider à la réforme de la Convention nationale État-employeurs, que dirige le ministère de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi.

‘’Stimuler la création d’emplois décents au Sénégal’’

Dramane Haïdara estime que cette initiative traduit ‘’la vision partagée d’un avenir où chaque jeune Sénégalais a la possibilité de réaliser son potentiel et de contribuer de manière significative au développement de son pays’’.

‘’Nous sommes conscients des défis majeurs auxquels sont confrontés les jeunes Sénégalais en matière d’accès à un emploi décent. Cette réforme permettra de créer un environnement propice à la transition des jeunes vers le marché du travail, tout en renforçant leurs compétences et en favorisant leur épanouissement professionnel’’, a souligné M. Haïdara.

Le partenariat noué va aider à ‘’une meilleure employabilité et [à] l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, des femmes et des hommes’’, a-t-il dit.

‘’Cet accord est le témoignage tangible de notre détermination à stimuler la création d’emplois décents au Sénégal’’, a insisté le directeur général de l’OIT.

Samba Sy, le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, affirme que les jeunes, au Sénégal, ont ‘’des besoins pressants d’emploi décent’’.

Ils veulent ‘’une vie descente et […] le pays a intérêt à formaliser ses entreprises’’, a souligné M. Sy lors de la signature de la convention de partenariat.

‘’Je voudrais, au nom du gouvernement, remercier tous ceux qui s’emploient avec nous à relever le défi de l’emploi et le défi de la formalisation des entreprises’’, a-t-il ajouté.

AFD/ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-IRAN-DEUIL / Décès de Raïssi : de nombreuses personnalités signent le livre de condoléances à Dakar

Dakar, 22 mai (APS) – De nombreuses personnalités sénégalaises se sont rendues mercr…