Linguère, 26 mai (APS) – Le lycée ex-CEM1 de Dahra (nord-ouest) a honoré ses 35 meilleurs élèves, distingués pour leurs brillantes performances académiques, avec des moyennes au premier trimestre comprises entre 16 et 19 sur 20, a indiqué, samedi, son proviseur Mansour Fall.

‘’L’excellence récompensée et l’engagement honoré. Lors d’une cérémonie empreinte de solennité et de fierté, le lycée ex-CEM1 de Dahra a honoré 35 élèves d’exception, distingués pour leurs brillantes performances académiques, avec des moyennes oscillant entre 16 et 19 sur 20 lors au premier trimestre”, a-t-il déclaré.

Le proviseur Mansour Fall s’entretenait avec des journalistes à l’issue d’une cérémonie marquée par des activités culturelles du gouvernement scolaire du lycée.

‘’Dans un geste de reconnaissance et d’encouragement, l’administration du lycée, en partenariat avec une ONG espagnole, a offert des vélos aux quinze premiers lauréats, symbolisant à la fois leur succès et leur mobilité vers de nouveaux horizons’’, a-t-il expliqué.

En plus des élèves, les membres du corps enseignant et des autorités locales ont également été distingués.
‘’La gratitude ne s’arrête pas là parce que les enseignants, les surveillants et les autorités locales, indispensables piliers de l’éducation, ont également été honorés par des diplômes de reconnaissance, soulignant ainsi leur dévouement sans faille envers la jeunesse et l’éducation’’, a signalé M. Fall.

Dans une ambiance festive, les activités culturelles du gouvernement scolaire ont révélé le talent et la créativité des pensionnaires du lycée ex-CEM1 de Dahra Djoloff.

Entre danses folkloriques envoûtantes et mises en scène captivantes des différents clubs d’animation scolaires, cette journée a été une célébration vibrante de la culture et de la communauté éducative.
Le proviseur, Mansour Fall, n’a, toutefois, pas manqué de souligner ‘’les défis à relever pour améliorer les conditions d’études des élèves du lycée’’.


‘’Notre école, perchée à l’extrême ouest de Dahra, lutte pour chaque ressource, de l’eau potable à une connexion Internet stable’’, a-t-il relevé devant un auditoire attentif, réunissant élèves, parents, et autorités locales.

Il a en outre insisté sur ‘’le fait que le lycée souffre d’un déficit de salles de classe, au nombre de vingt-cinq où, parfois, trois élèves se partagent un seul table-banc’’, tandis que le problème de déconnexion à Internet limite le potentiel de la salle multimédia fruit d’une initiative gouvernementale.

Malgré ces obstacles, les efforts collectifs permettent aux pensionnaires du lycée et à leur encadrement de toujours viser l’excellence.


ND/DS/ABB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-PREPARATIFS / Au foirail du “Champ de courses” à Thiès, l’afflux de moutons tarde à faire baisser les prix

Thiès, 15 juin (APS) – Le foirail du “Champ des courses” de Thiès (ouest…