Dakar, 29 juin (APS) – L’imam de la mosquée omarienne a prié, jeudi, pour la paix au Sénégal et encouragé les autorités à cultiver en permanence la concertation dans tous les secteurs de la vie nationale.

Dans son sermon de la prière de l’Aïd el Kébir, Thierno Saidou Nourou Tall a salué le dialogue national initié récemment par le chef de l’Etat.

Il estime que ce dialogue doit avoir lieu chaque année et porter sur tous les sujets concernant la vie de la Nation.

L’imam a déploré les dernières manifestations, consécutives à la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko, marquées par plusieurs morts et de pillages.

Il a rappelé la sacralité de la vie humaine et soutenu que l’Islam interdit de tuer un être humain. L’imam a cité le verset coranique, selon lequel, ‘’Qui tue un être humain a tué toute l’humanité’’.

Thierno Saidou Nourou Tall a également déploré les vols et la destruction des biens publics ou appartenant à des particuliers.

‘’L’Islam interdit les pillages et les vols (…)’’, a dit l’imam, dénonçant cette propension à la violence qui gagne la société alors qu’’’on disait que le Sénégalais ne pouvait même pas tuer une fourmis’’.

Thierno Saïdou Nourou Tall a appelé les jeunes à la responsabilité, soulignant qu’ils étaient l’avenir du pays. ‘’N’écoutez pas ceux qui vous appellent à brûler ou à saccager des maisons ou des infrastructures. Ils sont parfois à l’extérieur assis confortablement dans leurs salons (…) alors que c’est vous qui allez emprunter demain les bus ou les trains’’, ’’, a-t-il lancé.

OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-ENTREPRENEURIAT / Kaolack : la vulgarisation du statut de l’entreprenant au menu d’un atelier

Kaolack, 22 mai (APS) – Le statut de l’entreprenant au profit des promoteurs et acteurs du…