Dakar 17 jan (APS) – La Société financière internationale (IFC), une filiale de la Banque mondiale et Duopharm, une société de distribution de médicaments, ont signé mardi un partenariat en vue de monter une unité de fabrication de médicaments au Sénégal dans le  but de réduire les importations à moins de 50 % à l’horizon 2035.

”Ce partenariat permet de relever le défi de la production de médicaments au Sénégal car le pays dépend encore de l’importation de médicaments”, a souligné  le Directeur général d’IFC Afrique de l’Ouest, Olivier Buyoya, lors de la signature de convention avec Duopharma.

”Le pays importe  90% de médicaments qu’il consomme. La récente pandémie à covid-19 nous a rappelé que la souveraineté pharmaceutique est nécessaire. L’objectif de l’IFC est que d’ici à l’horizon 2035 le pays importe moins de 50% des médicaments qu’il consomme”,  a t-il ajouté.

Il estime que l’atteinte de l’objectif de souveraineté pharmaceutique passe par une implication active et des pouvoirs publics et des acteurs.

Pour ce faire, l’IFC va accompagner ces acteurs dans la structuration, les études du projet en espérant dans quelques mois la concrétisation de cette unité de fabrication de médicaments au Sénégal.

Directeur  de Duopharm S.A, Dr Jules Kébé a souligné que ”ce partenariat est très important pour les pharmaciens du pays, car, il permet d’aller vers la souveraineté pharmaceutique”. ”Ce partenariat est une opportunité pour pouvoir donner au Sénégal des médicaments de qualité”, a t-il ajouté.

”Si nous ne répondons pas à la demande de médicaments qui va exploser dans les années de par l’augmentation de la démographie (…), l’importation de la quasi- totalité de nos médicaments ne pourra plus continuer”, a déclaré Jules Kébé, directeur de Duopharm un grossiste répartiteur pharmaceutique installé au Sénégal.

Selon lui, il est nécessaire de se rapprocher d’une institution internationale qu’est l’IFC pour trouver des solutions à la question de la souveraineté pharmaceutique.

”Il faudra privilégier et valoriser la production locale de médicaments pour avoir une souveraineté pharmaceutique. Les molécules (médicaments) qui seront produits localement vont correspondre parfaitement aux besoins de la population et des praticiens de la santé”, a -t -il assuré.

L’IFC aidera Duopharm S.A en termes de compétences avec des experts dans différents domaines dont l’étude de marché, du design de l’usine et de la visibilité mondiale sur les bonnes pratiques de fabrication de médicaments.PD/SKS/ADL/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…