Dakar, 6 mai (APS)-Les quotidiens parvenus samedi à l’Agence de presse sénégalaise continuent de s’intéresser aux sujets relevant de la politique, avec en toile de fond le dialogue politique souhaité par le président de la République, mais diversement apprécié par les acteurs concernés.

Constatant des ”oui” et des ”non” au dialogue, BES BI-LE JOUR parle par exemple de ”référendum dans l’opposition”, en faisant référence aux  arguments des uns et des autres.

Le même journal qui cite la coalition de l’opposition renseigne que ”ses membres présents au Forum mondial sur l’économie sociale et solidaire ont été invités par le maire de Dakar Barthélémy Dias”, rejetant toute idée de ”rapprochement”.

Le journal L’AS aborde également dans le même sens en notant que ”YAW écarte toute collision avec le pouvoir (…) et est résolument ancré dans l’opposition au régime de Macky Sall”.

”Cette poignée n’a aucune signification de rapprochement”, a poursuivi la même publication en faisant allusion aux accolades entre le président de le République Macky Sall avec certains leaders de l’opposition présents à la cérémonie d’ouverture du Forum mondial sur l’économie sociale et solidaire, tenu la semaine dernière dans la capitale sénégalaise.

Il s’agissait notamment du maire actuel de la ville de Dakar Barthélémy Dias et ses prédécesseur Soham El Wardini et  Khalifa Ababacar Sall. Il y avait également  Habib Sy, ancien ministre et un des leaders de la coalition de l’opposition Yewwi askan-wi.

Le journal L’AS s’est beaucoup attardé sur le dialogue politique et renseigne que ”le Grand parti de Malick Gackou ne participera à aucun dialogue totalement en porte-à-faux avec les intérêts supérieurs de la nation et dans un contexte qui met en exergue la persécution du parti PASTEF-Les Patriotes et de son président Ousmane Sonko”.

Le journal fait écho également de la position du leader du parti FDS-Les Guelwaars Babacar Diop qui fixe ses conditions pour ”dialoguer”.

”Le parti FDS-Les Guelwaars se dit en faveur d’un dialogue sincère et constructif, mais doute de la sincérité de cet appel puisque les précédentes tentatives de dialogue initiées par le président ont été dévoyées”, écrit le journal en citant le maire de Thiès (ouest).

Dialogue ne signifie pas deal ou compromission

Le pôle des Non-alignés pour sa part attire l’attention de l’autorité sur la nécessité urgente de mettre en œuvre ”tous les consensus et les recommandations issus des derniers dialogues pour l’installation d’un climat de paix, de sérénité et de confiance entre acteurs politiques”.

Son coordonnateur Déthié Faye qui s’est entretenu avec le quotidien l’AS, est d’avis que des mesures devraient être prises dans le sens du renforcement de la ”décrispation de l’espace politique”.

WalfQuotidien a ouvert ses colonnes au ministre du commerce par ailleurs porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana qui soutient que ”dialoguer ne veut pas dire deal ou compromission”.

Selon Abdou Karim Fofana, ”il y a des moments où il faut se mettre autour d’une table. (…) Il faut un courage pour dialoguer parce qu’il est toujours plus facile de rejeter, de critiquer, de s’enfermer dans sa bulle et ses orientations personnelles”, peut-on lire dans le journal Walfquotidien.

Le journal EnQuête pour sa part a fait une large ouverture sur le retour de Khalifa Ababacar Sall sur le devant de la scène politique, en évoquant les défis de sa candidature à l’élection présidentielle 2024 et en analysant sa stratégie électorale qui le limite essentiellement à Dakar dont il a été le maire élu en 2009 et réélu en 2014, avant qu’un  décret présidentiel  ne mette fin à ses fonctions de maire de la capitale en aout 2018, suite à la confirmation de sa peine par la cour d’appel de Dakar dans l’affaire dite de ”la caisse d’avance”.

”En affichant de plus en plus son intention de participer au dialogue lancé par le président de la République, l’ex maire de Dakar s’offre une chance d’en finir avec son inéligibilité”, commente le journal EnQuête, ajoutant que si cela venait à se concrétiser, ”le socialiste devra revoir sa stratégie électorale qui le limite essentiellement à Dakar”.

SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-INSTITUTIONS / Mise à jour du règlement intérieur de l’Assemblée nationale: le groupe de travail va déposer ses conclusions, mercredi

Dakar, 23 juil (APS) – Le groupe de travail mis en place pour réactualiser le Règlement in…