Dakar, 23 juin (APS) – Le président sénégalais, Macky Sall, a eu un tête-à-tête avec son homologue français, Emmanuel Macron, vendredi, à Paris, a appris l’APS de la présidence du Sénégal.

Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en marge du sommet sur le nouveau pacte de financement mondial, ‘’les deux chefs d’Etat ont évoqué les relations bilatérales entre Dakar et Paris’’, souligne la présidence sénégalaise sur sa page Facebook.

Elle affirme que la coopération entretenue par les deux pays ‘’se porte bien’’ et ‘’traduit la volonté des deux chefs d’Etat de renforcer leurs liens d’amitié et de partenariat économique’’.

‘’Les grandes questions internationales ont également été au menu des échanges’’, ajoute la même source.

Le sommet de Paris pour un nouveau pacte financier mondial s’est ouvert jeudi au palais Brongniart.

Au premier jour du sommet, Macky Sall a participé à une table ronde présidentielle sur l’Alliance pour des infrastructures vertes en Afrique, sur le thème : ‘’Mobiliser des financements pour la préparation et le développement de projets et débloquer le capital privé pour accélérer l’investissement dans les infrastructures vertes des pays africains’’.

Le Sénégal va recevoir 2,5 milliards d’euros, environ 1.639 milliards 892 millions 500 mille francs CFA, de plusieurs partenaires internationaux pour porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans son mix électrique d’ici à 2030, a annoncé M. Sall lors de cette rencontre.

Un communiqué publié par l’Elysée souligne que ‘’le partenariat offrira des opportunités importantes pour les investissements du secteur privé, des fonds souverains et des fondations philanthropiques’’.

‘’Pour permettre l’accélération de ce déploiement d’énergies renouvelables, précise-t-il, les partenaires internationaux et les banques multilatérales de développement mobiliseront, pour une période initiale de trois à cinq ans, 2,5 milliards d’euros de financements nouveaux et additionnels, à partir de 2023. Des financements supplémentaires pourront être mobilisés durant et au-delà de cette période pour soutenir les ambitions sénégalaises.’’

‘’Ce partenariat permettra l’accélération du déploiement des énergies renouvelables, de façon à porter la part des énergies renouvelables en capacité installée à 40 % du mix électrique sénégalais d’ici à 2030’’, poursuit le communiqué.

ASG/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Saint-Louis : les agents économiques formés pour la conquête du marché régional

Saint-Louis, 22 mai (APS) – Un atelier dont le but est d’aider les acteurs économiqu…