Dakar, 10 juin (APS) – L’édition de lundi de la presse quotidienne fait ses choux gras de la conférence animée la veille par le Premier ministre, au cours de laquelle Ousmane Sonko a précisé bien des orientations et options du nouveau gouvernement.

‘’Hier, le Premier ministre a été menaçant, comme lorsqu’il était opposant’’, note le journal EnQuête en revenant sur cette manifestation tenue au Grand-Théâtre de Dakar.

‘’Sonko veut la lumière sur tout’’, rapporte WalfQuotidien à ce sujet.

Le président des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) avait ‘’convié la jeunesse patriotique du Sénégal à une conférence politique […] pour discuter [de son] implication dans le Projet de changement systémique. Mais le leader de PASTEF a surtout fait dans la menace contre la presse, l’opposition et l’ancien régime’’, note L’Observateur.

Le président de PASTEF ‘’tire encore sur l’opposition, la presse et les magistrats’’, relève Vox Populi au sujet de ce ‘’show politique du chaud Sonko’’.

Le même journal ajoute qu’il a dévoilé certains ‘’projets’’ du gouvernement, dont un nouveau référentiel des politiques publiques annoncé en septembre et intitulé ‘’Vision Sénégal 2050’’.

‘’La disparition de Fulbert Sambou, gendarme affecté à l’Inspection générale d’État, et de Didier Badji, sous-officier à la direction des renseignements militaires, sera tirée au clair, de même que les [responsabilités seront situées concernant] la mort de manifestants entre 2021 et 2024’’, annonce WalfQuotidien en citant M. Sonko.

Selon le même journal, cette promesse du chef du gouvernement ‘’laisse penser à l’abrogation de la loi d’amnistie que l’ex-président de la République, Macky Sall, a promulguée à quelques semaines de son départ du pouvoir’’, le 2 avril dernier, après l’élection de Bassirou Diomaye Faye.

Sud Quotidien rapporte que le Premier ministre ‘’promet une suite judiciaire et appelle à la patience’’.

Dans des propos relayés par le quotidien Source A, il déclare que le chef de l’État ‘’va s’occuper de l’Armée et de la diplomatie’’. ‘’Et je vais m’occuper du reste. Je suis le chef de gouvernement. Je vais gouverner […] N’en déplaise à certains !’’

‘’Tous en danger’’, titre Source A, L’As écrivant que ‘’Sonko choque’’. ‘’Mises en scène’’, peut-on lire à la une du quotidien Bés Bi Le Jour, selon lequel le Premier ministre s’est livré, lors de sa conférence, à ‘’une séance d’exhibition du contenu des chauds dossiers du pouvoir’’.

‘’Annonçant une suite judiciaire de l’affaire qui l’opposait au ministre Mame Mbaye Niang, il a effleuré le sort réservé à l’opposition et les impôts des entreprises de presse, tout en exposant la situation économique du pays’’, ajoute Bés Bi Le Jour.

Les Lions du Sénégal ‘’sauvés par Mendy et Diallo’’

Le quotidien Les Échos fait observer que ‘’Sonko se défoule sur la presse et menace à tout-va’’. Le Premier ministre ‘’a vivement critiqué la gestion des impôts du secteur de la presse sénégalaise’’, rapporte le quotidien Kritik’.

‘’Dans son speech qui n’a pas été tendre ni conciliant avec la presse, le leader de PASTEF a accusé certains médias de détourner des fonds publics et a appelé les services de l’État à une plus grande transparence’’, ajoute la même publication.

Selon elle, le chef du gouvernement a émis l’idée d’une ‘’ouverture d’information judiciaire’’ à ce sujet.

‘’Ces histoires d’effacement des dettes de la presse, c’est fini’’, renchérit L’info sur sa une.

Tribune résume comme suit cette sortie du chef du gouvernement : ‘’Sonko, sans solution face aux grandes urgences, menace la presse.’’

Le journal Le Quotidien revient surtout sur les propos du Premier ministre concernant sa relation avec le chef de l’État.

Il s’en est pris à l’opposition qui, selon lui, ‘’n’est mue que par la volonté […] semer la discorde’’ entre lui et le président de la République.

Le Soleil retient de sa conférence de dimanche qu’‘’Ousmane Sonko annonce le programme ‘Vision Sénégal 2050’’’.

Le même journal s’intéresse surtout aux problèmes fonciers dans le sud du pays.

De nombreux journaux, ceux de la presse sportive surtout, évoquent la victoire du Sénégal sur la Mauritanie, dimanche, pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2026.

Les Lions ont ramené trois points d’un déplacement périlleux dans ce pays voisin, ce qui fait qu’ils ‘’repassent provisoirement en tête’’ de leur groupe, selon le quotidien Record.

Ils ont surtout été ‘’sauvés par Mendy et Diallo’’, note Stades.

BK/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / CFEE et BFEM : à Bakel, plus de 55 % des candidats sont des filles (IEF)

Bakel, 24 juin (APS) – Les filles constituent plus de 55% de l’effectif des candidat…