Dakar, 21 nov (APS) – Les pharmaciens du public et du privé doivent être impliqués et sensibilisés aux missions de l’Agence sénégalaise de régulation pharmaceutique (ARP), car étant ‘’les acteurs du médicament et de l’écosystème’’, a déclaré mardi la directrice de l’ARP, Dr Oumou Kalsoum Ndao Ndiaye.

‘’Nous avons comme mission de réguler le secteur pharmaceutique qui est un secteur vaste, multidisciplinaire, mais régi par des textes et des règles’’, a-t-elle rappelé, à l’ouverture mardi d’un atelier de formation des pharmaciens sur la pharmacovigilance au niveau des régions de Dakar et Thiès.

L’objectif de cette rencontre est de ‘’faire connaître l’Agence de réglementation pharmaceutique’’, à travers ‘’les missions qui lui sont assignées, mais également (…) l’état de mise en œuvre’’ depuis la création de cette agence en avril 2022.

L’atelier, qui a réuni une cinquantaine de pharmaciens, vise aussi  à ‘’renforcer le Système national de pharmacovigilance en assurant  la formation des pharmaciens des secteurs privé et public, sur la pharmacovigilance, d’une part, et d’autre part, partager la loi relative aux médicaments, aux autres produits de santé et à la pharmacie’’.

Elle a signalé que ‘’l’ARP est dans un processus de redynamisation de son système de surveillance de l’utilisation des médicaments et autres produits de santé qu’est la pharmacovigilance’’. Elle a précisé que ‘’cette surveillance n’est optimisée qu’avec un renforcement de capacité des acteurs impliqués à tous les niveaux de la pyramide sanitaire’’.

‘’L’essentiel est de faire répondre l’offre et la demande, faire de sorte que les populations qui ont besoin de médicaments de qualité les aient à temps et partout et pour tous. Si cet objectif est atteint, nous aurons assaini le milieu. Nous venons de débuter et nous avons une orientation et un budget pour mener cette politique, les résultats vont suivre.’’, a-t-elle déclaré

Elle a souligné que la pharmacovigilance “est cruciale dans la prévention des effets indésirables liés aux médicaments chez l’homme, la promotion de la sécurité des patients, et l’utilisation rationnelle des médicaments’’.

L’Agence sénégalaise de régulation pharmaceutique a pour mission de mettre en œuvre les fonctions réglementaires de la politique pharmaceutique nationale, de contrôler le secteur pharmaceutique et de veiller au respect des lois et règlements dans les domaines relevant de sa compétence.

L’ARP a été créée par décret 2022 -824 du 7 avril 2022 à la suite de la fusion de la Direction de la pharmacie et du médicament et du Laboratoire national de contrôle des médicaments.

SKS/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…