Dakar, 18 dec (APS) – Les paris illégaux alimentent la corruption dans le sport, a déclaré James Porteous, expert à l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Les paris illégaux sont désormais le ‘’facteur numéro un qui alimente la corruption dans le sport’’, a notamment dit M. Porteous, expert à l’ONUDC et responsable de la recherche au Conseil de la Fédération asiatique des courses sur la lutte contre les paris illégaux et la criminalité financière connexe.

Il s’exprimait lors d’une session sur le sport et la corruption à la conférence internationale sur la lutte contre la corruption, organisée à Atlanta, aux Etats-Unis, par l’ONUDC.

Dans un rapport publié en 2021, l’ONUDC s’inquiétait déjà d’une “augmentation spectaculaire des paris illégaux, alimentée par les milliards de dollars qui transitent par le sport professionnel, ainsi que par la mondialisation et les progrès technologiques’’.

Selon l’ONUDC, ‘’jusqu’à 1 700 milliards de dollars sont pariés sur les marchés de paris illicites contrôlés par le crime organisé’’.

ABB/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…