Dakar, 2 sept (APS) – Les quotidiens du week-end reçus samedi à l’Agence de presse sénégalaise, traitent en priorité du grand Magal de Touba dont la célébration marque le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927).

Ce grand événement religieux sera célébré lundi 4 septembre prochain correspondant au 18e jour du mois lunaire Safar 1445h

“La grande communion de Touba”, lit-on dans Sud Quotidien. “La ville de Touba commence à refuser du monde à moins de 72 heures du grand Magal. Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé sur les axes routiers qui mènent vers la cité religieuse”, constate le journal.

Le quotidien l’As préfère mettre le curseur sur ce qu’il appelle à sa Une “la touche Serigne Mountakha”. La publication, qui revient sur les différentes réalisations faites sous le règne de l’actuel Khalife général des mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a cité notamment la construction de l’Université Cheikhou Ahmadou Khadim de Touba, l’instauration des journées de récital de Khassida, entres autres initiatives.

“Touba déjà dans la ferveur”, titre Libération. Le journal explique que “la ville religieuse de Touba est en train de vivre au rythme du grand Magal, des milliers de pèlerins ayant déjà rallié la ville sainte pour commémorer le départ en exil au Gabon du fondateur du Mouridisme”.

Dans un article intitulé “Petits-fils, grands Khalifes”, le quotidien Bés bi le Jour revient sur l’ère des petits-fils qui ont régné et continuent à régner sur le trône de Bamba en citant les grandes réalisations sous Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké et Serigne Mountakha Bassirou Mbacké.

“Touba, la gare ressuscitée”, titre le Soleil. La publication fait observer que les passagers sont étreints par l’émotion. “Le train a sifflé  à Touba au grand bonheur des passagers visiblement nostalgiques de ce moyen de transport”, mentionne le Soleil.

Dans un dossier intitulé “Le train du 18 Safar”, APS Hebdo, une nouvelle publication hebdomadaire de l’Agence de presse sénégalaise, est longuement revenu sur l’actualité du Magal. Ce premier numéro de APS Hebdo aborde différents aspects de la commémoration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba.

Dans un reportage à Tivaouane, APS Hebdo montre comment “la ferveur du Safar constitue un symbole d’osmose entre Tidianes et Mourides”.

“Chaque année, à quelques jours du Magal de Touba, une ferveur s’empare de la quasi totalité des 80 quartiers de Tivaouane, preuve par mille de la belle osmose qui règne entre Tidianes et Mourides dans la cité de Maodo Malick”, lit-on dans le premier numéro d’APS Hebdo, paru ce samedi.

Constatant une vague de libération dans les prisons, le journal L’Info souligne que la ‘’grâce du Magal a frappé les détenus’’.

“Après Cheikh Bara Ndiaye, Serigne Assane Mbacké en prison depuis février dernier a été libéré et pourrait passer le Magal en famille (…) une cinquantaine de détenus emprisonnés relativement aux évènements de février-mars 2023 sont libérés à la Maison d’arrêt et de correction de Reubeuss”, écrit le journal L’Info.

“D’autres libérations sont annoncées dans les autres prisons”, poursuit la publication.

MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…