Dakar, 19 déc (APS) – La jeunesse sénégalaise n’est pas bien informée des questions budgétaires et de celles relevant des ressources extractives, a relevé l’ingénieure géologue Fatou Fall, une militante de LEGS-Africa, une organisation basée à Dakar et spécialisée dans la promotion du “leadership pour l’éthique et la gouvernance”.

Mme Fall a déploré aussi le “non-accès” des jeunes aux informations relatives à l’exploitation des ressources extractives.

“Nous ne sommes pas assez imprégnés de ces questions”, a-t-elle dit en intervenant à un panel de l’organisation BudgIT Sénégal, spécialisée dans la sensibilisation des jeunes sur les questions budgétaires.

“Ressources extractives et accès des jeunes à l’information” est le thème du panel auquel intervenait Mme Fall.

L’ingénieure géologue membre de LEGS-Africa a dit aussi déplorer l’inexistence d’une rubrique dédiée à la prise en charge des préoccupations des jeunes dans le budget 2024 de l’État du Sénégal. “Quand on regarde l’annexe 12 du budget 2024, il n’y a pas de programme spécifique pour les jeunes”, a-t-elle soutenu.

Le 29 novembre, les députés ont adopté le projet de budget 2024 du ministère de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi.

Les crédits de paiement prévus pour ce ministère seront destinés à des programmes d’éducation à la citoyenneté, de promotion du volontariat, de protection sociale et de promotion socioéconomique des jeunes.

Le gouvernement envisage de faire construire au moins 36 maisons de la jeunesse et de la citoyenneté, d’ici à la fin de l’année 2024, a annoncé le ministre de la Jeunesse, de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi, Pape Malick Ndour, devant les députés.

“La remarque que nous avons faite, c’est que les jeunes n’ont pas une bonne information de l’exploitation des ressources extractives”, a soutenu El Hadji Amadou Samb, un membre de l’association BudgIt Sénégal.

“Le but de la rencontre d’aujourd’hui est de créer un cadre de collaboration” au sein duquel il sera possible d’« évaluer la gestion des ressources extractives au Sénégal”, a-t-il précisé.

BB/ESF/MTN/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…