Diamniadio, 30 nov (APS) – Le président de l’Union nationale de l’interprofession des semences du Sénégal (UNIS), Modou Thiam, a invité les industriels, jeudi, à Dakar, à soutenir la production agricole.

‘’Si on veut contribuer à un développement rapide de l’agriculture, il faut qu’on change de paradigme. J’invite mes amis qui sont dans l’industrie à s’intéresser à la production agricole’’, a dit M. Thiam.

Il prenait part à un panel sur le ‘’développement de la production agricole’’, à l’occasion de la première édition de la Biennale de la recherche, de l’innovation et de l’industrialisation en Afrique (28-30 novembre).

‘’C’est très facile pour les industriels d’attendre que la production agricole soit disponible pour qu’ils viennent l’acheter’’, estime Modou Thiam, ajoutant qu’ils ne peuvent pas soutenir la production agricole de cette manière.

‘’Je pense que leur intervention dans des programmes de contractualisation avec les agriculteurs pourra permettre de générer des fonds pour l’agriculture’’, a proposé Modou Thiam.

Il plaide aussi pour la promotion de la recherche agricole.

‘’Notre agriculture dépend de la recherche, comme toutes les politiques agricoles du monde’’, a souligné M. Thiam, ajoutant : ‘’Le pays qui a la recherche la plus avancée a l’agriculture la plus performante.’’

Le Sénégal doit faire des efforts en agriculture, d’autant plus que les marchés agricoles sont interconnectés, a-t-il dit, estimant que les contre-performances d’autres pays peuvent se répercuter sur l’agriculture sénégalaise.

‘’On doit faire en sorte que notre recherche soit dotée de moyens suffisants’’, a insisté Modou Thiam.

La recherche agricole est entièrement financée par l’État, a-t-il relevé, invitant le secteur privé à intervenir dans ce domaine.

NSS/ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…