Séno Palel (Kanel), 23 juil (APS) – Une association réunissant des femmes Diawando du Sénégal et de la Mauritanie, une communauté pulaar du Fouta, dénommée ”Feddé Abdou Karim Diawando Sans Frontières” veut participer au développement économique, revivifier leur culture et raffermir les liens entre membres de cette communauté, a indiqué, samedi sa présidente Fatimata Niane.

”Nous avons constaté que nous constituons un grand nombre au Sénégal et à l’étranger. C’est ainsi que nous avons pensé créer cette association pour raffermir les liens entre Diawanbé et faire renaître certaines de nos traditions qui n’existent presque plus, tout en participant au développement économique”, a-t-elle dit.

Fatimata Niane intervenait lors d’une journée de retrouvailles tenue à Séno Palel, un village du département de Kanel, dans la commune de Ndendory, en présence de plusieurs membres de cette association venus de plusieurs de Matam et de Podor.

Le premier objectif, selon elle est de pratiquer l’agriculture et l’élevage, ”afin de bénéficier de subventions et autres appuis pouvant permettre à l’association d’élargir ses activités”.

”L’association compte actuellement plus de 300 membres tous issus des villages où on retrouve des Diawanbé, notamment à Aéré Lao, Mboumba, Thilogne, Kanel, Sinthiou Bamambé ou encore Séno Palel où sont originaires tous les Diawanbé, a expliqué la présidente.

Mme Niane a expliqué que c’est une manière pour elles de ”montrer le bon exemple” aux femmes membres d’autres communautés du Fouta afin qu’elles suivent leurs pas dans le développement et la culture.

La présidente de ”Feddé Abdou Karim Diawando” a indiqué qu’à travers cette initiative, elles comptent également faire revivre la culture des Diawanbé, surtout les liens existant entre eux et leurs griots les ”Maboubé Diawanbé”.

”Ces femmes ont voulu honorer Thierno Abdou Karim Diawando, c’est pourquoi elles se sont réunies toutes ici à Séno Palel pour y lancer leurs activités”, a soutenu Dr Bocar Mamadou Daff, Directeur général de l’Agence de la Couverture maladie universelle (ACMU), originaire du village.

Dr Daff a promis de prendre contact avec toutes les autorités Diawanbé du pays pour leur expliquer ”l’importance” de cette association.

”Feddé Abdou Karim Diawando” a pour mission de ”revivifier” la culture Diawando et de ”participer au développement économique” du pays, a t-il souligné.

Thierno Abdou Karim Diawando est un contemporain de Thierno Sileymani Baal et a participé à la révolution du Fouta qui a abouti à la création de l’Almamya dirigé par Abdou Khadre Kane.

Séno Palel est présenté comme le village d’où sont originaires tous les Diawanbé, une communauté pulaar du Fouta.

AT/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-POINT / A moins de quatre jours de la Tabaski, 25 mille moutons de plus qu’en 2023 dans département de Mbour (service de l’élevage)

Mbour 14 juin (APS) – Le département de Mbour (ouest) a enregistré un surplus de 25 …