Dakar, 12 jan (APS) – Le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), une structure de l’Église catholique basée à Accra au Ghana, a rejeté la bénédiction des couples homosexuels, a appris l’APS.

‘’Les unions de personnes de même sexe sont contraires à la volonté de Dieu et ne peuvent donc pas recevoir la bénédiction de l’Eglise’’, lit-on dans un communiqué des évêques des églises catholiques d’Afrique membres du SCEAM, publié jeudi.

Le président du SCEAM, le cardinal congolais Fridolin Ambongo, soutient que ‘’les rites et prières qui pourraient brouiller la définition du mariage comme union exclusive, stable et indissoluble entre un homme et une femme, ouverte à la procréation sont considérés comme inacceptables’’, rapporte le texte.

Le 18 décembre dernier, le Pape François a approuvé la déclaration du Dicastère pour la Doctrine de la Foi sur la signification pastorale des bénédictions ou Fiducia supplicans, qui offre la possibilité de bénir les couples formés par des personnes de même sexe, en dehors cependant de toute ritualisation et imitation du mariage.

Les évêques catholiques d’Afrique précisent que cette  autorisation du Saint-Siège aux prêtres, à bénir les couples de même sexe, ne leur impose pas de bénir les ‘’couples irréguliers’’ et les ‘’couples de personnes de même sexe’’.

Selon eux, ”en plus des raisons bibliques, le contexte culturel en Afrique, profondément enraciné dans les valeurs de la loi naturelle concernant le mariage et la famille, complique davantage l’acceptation des unions de personnes de même sexe’’.

Le SCEAM déclare que le Pape François, ‘’farouchement opposé à toute forme de colonisation culturelle en Afrique’’, et le cardinal Victor Manuel Fernandez, préfet du Dicastère pour la doctrine de la Foi, ont été informés de leur position et qu’ils l’ont approuvée”, selon le document.

Le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) est une structure de l’Église catholique qui regroupe l’ensemble des conférences épiscopales, régionales et nationales, catholiques d’Afrique et de Madagascar.

ABB/AB/OID

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Des participants au dialogue national proposent la date du 2 juin pour la présidentielle

Dakar, 27 fév (APS) – Les participants au dialogue national ont proposé à ce que le chef d…