Dakar, 18 juil (APS) – Les présidents ougandais et sénégalais, Yoweri Museveni et Macky Sall, ont demandé à leurs ministres d’entamer des négociations sur toutes les questions d’intérêt commun dans les domaines politique, économique, environnemental, touristique et des ressources naturelles, a-t-on appris mardi de la présidence du Sénégal.

Leur volonté d’entretenir des relations dans tous ces domaines a été exprimée lors d’une visite officielle du dirigeant sénégalais à Entebbe, en Ouganda.

‘’Les deux présidents ont [demandé à leurs] ministres compétents d’entamer et de mener à bien des négociations sur toutes les questions en suspens d’intérêt commun dans les domaines politique, économique, environnemental, touristique et des ressources naturelles’’, affirme un communiqué reçu de la présidence du Sénégal.

Yoweri Museveni et Macky Sall ont demandé aux ministres et aux hauts fonctionnaires des deux pays de mettre l’accent sur ‘’la valeur ajoutée et le renforcement de la coopération dans le secteur des hydrocarbures, à la suite de la découverte d’importantes quantités de gaz et de pétrole dans les deux pays’’.

À Entebbe, ‘’les deux chefs d’État ont eu des entretiens en tête à tête, au cours desquels des questions bilatérales, continentales et internationales d’intérêt commun ont été abordées’’, lit-on dans le communiqué.

Les deux dirigeants ont évoqué ‘’les relations historiques et solides, fondées sur des liens politiques, économiques, sociaux et culturels, qui existent entre les deux pays et remontant aux années de lutte pour la liberté, contre le colonialisme’’.

Ils ont passé en revue les relations bilatérales entre l’Ouganda et le Sénégal, rapporte le communiqué, ajoutant que MM. Museveni et Sall ‘’se sont félicités de leur état actuel et de leur dynamisme’’.

De même ont-ils ‘’réaffirmé leur ferme engagement à renforcer ces très bonnes relations’’.

Pour ‘’une cessation immédiate et globale des hostilités’’ au Soudan 

‘’Les deux chefs d’État ont […]  exprimé leur soutien total au processus de Nairobi et à la feuille de route de Luanda visant à normaliser les relations politiques entre les partenaires de la région’’, les Grands Lacs, ajoute la même source.

‘’Aussi ont-ils noté avec satisfaction la réponse positive de l’Union africaine à la tenue d’un sommet quadripartite de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe), de la Communauté d’Afrique de l’Est, de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale, afin de coordonner et d’harmoniser les interventions des acteurs en RDC’’, ajoute la même source.

En ce qui concerne le Soudan, Yoweri Museveni et Macky Sall ‘’ont réitéré leur soutien à la ‘feuille de route de l’UA pour le règlement du conflit’ dans ce pays, qui prévoit, entre autres, la mise en place d’un mécanisme de coordination pour harmoniser les efforts diplomatiques des acteurs régionaux et internationaux’’.

Selon le communiqué, cette ‘’feuille de route’’ prévoit en même temps, concernant le Soudan, ‘’une cessation immédiate et globale des hostilités, une réponse humanitaire efficace, la protection des civils et des infrastructures civiles et la reprise d’un processus de transition politique crédible et inclusif vers un gouvernement démocratique dirigé par des civils’’.

Macky Sall et son homologue ougandais ‘’ont promis d’œuvrer sans relâche en faveur d’un règlement pacifique du conflit entre la Russie et l’Ukraine, tout en appelant à des engagements plus constructifs et à un dialogue continu de la part des deux parties, avec le soutien de la communauté internationale’’.

ESF/ASG/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-FETE / Tabaski : le chef de l’Etat appelle ‘’à prier pour un Sénégal de paix’’

Dakar, 13 juin (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a appelé merc…