Saly, 18 mars (APS) – Le coordinateur du Forum civil, Birahim Seck, a invité les candidats à la présidentielle du 24 mars à prendre des engagements sur l’opérationnalisation des fonds miniers et le contenu local dans leurs programmes.

“Nous attendons fondamentalement des candidats qu’ils puissent prendre des engagements sur l’opérationnalisation des fonds miniers. Les collectivités locales en ont besoin, les femmes qui sont au niveau des collectivités locales aussi en ont besoin”, a dit Birahim Seck.

Il prenait part, ce week-end, à un atelier de journalistes sur le droit d’accès à l’information et la redevabilité dans le secteur extractif.

“Nous attendons également des propositions des candidats sur les questions qui sont liées au contenu local, des propositions en termes de valorisation du contenu local dans le secteur extractif et dans le secteur des hydrocarbures”, a ajouté M. Seck.

Pour ce responsable de la société civile, les candidats évoquent la question de l’exploitation des ressources naturelles dans leurs programmes, mais “sans précision”.

Birahim Seck souhaiterait que “les candidats aillent au fond des choses au lieu de se limiter à dire transparence dans la gestion des ressources naturelles”.

“C’était pour nous une occasion d’échanger […] sur le droit d’accès à l’information, la redevabilité dans le secteur extractif et de revenir sur les différents projets dans le secteur extractif, en particulier dans le secteur pétrolier et gazier”, a souligné encore Birahim Seck.

DOB/ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-EQUIPEMENTS / Malika : une motopompe et du matériel roulant offerts à la SONAGED 

Malika, 16 avr (APS) –  Le Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des…