Guédiawaye, 26 juin (APS) – Henriette Seydi, Bajenu gox (marraine de quartier) à la cité Fadia, dans la commune de Golfe Sud (Guédiawaye, banlieue dakar), a encouragé ses collègues à s’armer de foi et se mettre au service de leur communauté, malgré tous les aléas qu’elles rencontrent dans leur mission.

‘’Une Bajenu gox (marraine de quartier en wolof) doit, dans sa mission quotidienne, avoir la foi, se mettre au service des autres, et surtout, faire avec les aléas de la vie et ne jamais baisser les bras. Nous ne devons pas baisser les bras, nous devons toujours nous mettre au travail’’, a-t-elle exhorté.

Elle intervenait lors d’un entretien avec une équipe de l’APS quelques jours après l’annonce de la revalorisation, par le chef de l’Etat, de leurs allocations, dont le montant est passé de 25.000 francs CFA à 50.000 francs CFA.

Henriette Seydi estime que cette revalorisation va davantage motiver les marraines de quartier qui abattent au quotidien un ‘’gros travail’’.

‘’Nous devons nous retrousser les manches et avec les partenaires, essayer des initiatives et jusque-là, ça marche’’, a rassuré Mme Seydi, une marraine de quartier établie à la cité Fadia, dans la commune de Golfe Sud.

Elle confie qu’elle se lève tous les jours à l’aube pour exercer ses tâches ménagères, avant de se mettre au service de la demande quotidienne des femmes et jeunes de sa localité qui, selon elle, sollicitent le plus souvent des conseils et orientations.

‘’Tous les jours à 5 heures (du matin), je suis debout. Très vite, je plonge dans les tâches ménagères : préparer les enfants pour aller à l’école, engager la cuisine et descendre sur le terrain’’, a expliqué la marraine de quartier de la cité Fadia.

Mme Seydi confie qu’en plus de son rôle de Bajenu gox, elle s’active dans la vente de jus de fruits, des produits issus de la transformation des céréales locales, pour gagner un peu de ressources financières.

Dans le domaine de l’entreprenariat, elle encadre plusieurs femmes et filles de la cité Fadia, son quartier situé dans la commune de Golf Sud, dans le département de Guédiawaye.

Henriette Seydi appelle sans cesse les femmes à ‘’toujours rester debout, être entreprenantes, travailleuses’’ pour servir leur communauté.

Elle sollicite des pouvoirs publics, des ONG et autres partenaires techniques et financiers, des appuis pour aider les marraines de quartier dans leur mission d’assistance aux femmes et jeunes filles, notamment.

SG/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Les qualités d’un sportif de haut niveau au menu d’une conférence à Saint-Louis

Saint-Louis, 19 avr (APS) – Les qualités requises chez un sportif de haut niveau, ont été …