Dakar, 21 mars (APS) – ”L’innovation et les avancées technologiques” ont révolutionné la gestion et le suivi des forêts dans le monde, a-t-on appris de la direction des eaux et forêts, chasses et de la conservation des sols (DEFCCS).

‘’En permettant une récolte de données plus efficace fondamentale pour la prise de décision dans l’utilisation des terres et la lutte contre le déboisement’’, souligne cette direction dans un document transmis à l’APS à l’occasion de la Journée internationale des forêts célébrée ce jeudi.

Cette année, l’évènement a pour thème : ‘’Forêts et innovation : de nouvelles solutions pour un monde meilleur’’.

La DEFCCS signale qu’à propos de l’innovation technologique, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, (CCNUCC), a fait état de réductions d’émissions de dioxyde de carbone forestier s’élevant à 13,7 milliards de tonnes ainsi que d’autres progrès accomplis, grâce à un système transparent et novateur de surveillance des forêts.

Dans son document, elle relève que ”la réduction du déboisement et de la dégradation des forêts ne peut également se faire sans de réelles avancées technologiques’’.

Elle rappelle que ”ces innovations technologiques sont essentielles aux systèmes d’alerte précoce, à la production durable des produis forestiers, à la cartographie des terres et à l’accès au financement climatique’’.

Dans le secteur forestier, le document précise que ”l’utilisation des innovations technologiques mise sur l’utilisation des drones’’. ‘’Les drones sont des appareils très utiles dans ce secteur, plus précisément dans la cartographie, la gestion forestière, ou la protection des forêts’’, a-t-il relevé.

Ces appareils ”sont utilisés pour semer des graines dans des zones difficiles d’accès de même que dans la régénération naturelle assistée par la technologie’’, a-t-il expliqué, signalant qu’en matière de surveillance des réserves forestières, ”des technologies telles que les satellites et les capteurs (Internet des objets) sont utilisées pour surveiller et cartographier les forêts”.

Le drone permet, selon le texte, une meilleure gestion des ressources forestières et une détection précoce des incendies de forêt et des activités illégales de déforestation.

‘’Ces outils favorisent également la détection précoce et systématique des feux de brousse, la localisation précise des départs de feux, mais également la transmission instantanée des informations’’, a-t-il ajouté.

La DEFCCS note que la biotechnologie forestière est utilisée pour développer des variétés d’arbres résistantes aux maladies, aux insectes et aux conditions environnementales changeantes, ainsi que pour accélérer le processus de croissance des arbres.

S’agissant de l’utilisation durable des ressources forestières, des solutions innovantes telles que la production de biocarburants à partir de biomasse forestière, la création de matériaux de construction durables à partir de bois, et le développement de produits forestiers non ligneux comme les produits pharmaceutiques et cosmétiques, sont développées de plus en plus pour promouvoir, une utilisation durable des ressources forestières.

Quant au financement vert, ”des mécanismes de financement innovants, tels que les paiements pour services environnementaux et les marchés du carbone, sont utilisés pour encourager, la conservation des forêts et récompenser les pratiques forestières durables”, mentionne le document.

AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…