Dakar, 7 mai (APS) – La publication de la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sous juridiction sénégalaise et la visite officielle du chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Faye en Côte d’Ivoire, sont les sujets les plus en vue dans les quotidiens reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’Dr Fatou Diouf publie la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sénégalaises’’, titre L’Info.

‘’D’après le nouveau ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires, la publication de la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sous juridiction sénégalaise entre dans le cadre de la transparence dans la gestion des ressources’’, écrit le journal.  

‘’132 navires nationaux et 19 étrangers autorisés à pêcher  au Sénégal’’, affiche à sa Une Sud Quotidien.  

 Sud rapporte que ‘’la ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires, Dr Fatou Diouf a publié la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sous juridiction sénégalaise, à la date du 6 mai, conformément aux engagements des plus hautes autorités’’.  

‘’132 bateaux nationaux, 19 bateaux étrangers, 17 449 pirogues et 7449 permis de pêche’’, titre Le Soleil, soulignant que c’est  ‘’ce que révèle la liste du ministère des Pêches’’, à la date du 6 mai 2024,  sur les navires autorisés à pêcher dans les eaux sénégalaises.  

Le quotidien national précise que ‘’Dr Fatou Diouf, ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires, a fait le point sur la situation du pavillon Sénégal, dans un communiqué publié hier’’.

Le journal relève que ‘’cette liste ne tient pas compte des dossiers en cours de renouvellement’’. 

L’As souligne qu’en publiant cette liste, la nouvelle ministre des Pêches a satisfait l’exigence de transparence tant chantée par la société civile et l’opposition d’alors, dans l’attribution des licences de pêche.

‘’Toutefois, derrière la liste se cache une montagne de mystères”, écrit le journal qui titre : ‘’Les mystères d’une liste’’.

‘’Des bateaux inexistants depuis quatre ans cités dans la liste. Des navires français, italiens, chinois prête-noms sénégalais sur la liste. La +SOPASEN+ de Saer Seck et Adama Lam se taillent la part du lion’’, rapporte la publication.

WalfQuotidien relève un ‘’parfum de prête-noms’’ dans la publication des licences de pêche.

‘’ Sur les 151 bateaux de pêche répertoriés par le ministère des Pêches, les 132 sont +sénégalais+, les 19 autres sont des étrangers, français et espagnols. Bizarrement, aucun bateau chinois ni russe n’a été répertorié par le ministère des Pêches’’, note Walf.

Pour Libération,  en publiant la liste des navires autorisés à pêcher au Sénégal, ‘’Dr Fatou Diouf joue la carte de la transparence’’.

‘’L’Etat pêche pour la transparence’’, note de son côté Le Quotidien.  

Les quotidiens signalent par ailleurs que le président de la République Bassirou Diomaye Faye effectue une visite officielle en Côte d’Ivoire, dans le cadre de la diplomatie de bon voisinage.

Le président Faye en est à sa quatrième visite officielle dans la sous-région depuis son installation, le 2 avril 2024.

‘’Diomaye chez Ouattara ce mardi’’, affiche Bès Bi. ‘’Après la Mauritanie, la Gambie, la Guinée Bissau, le chef de l’Etat effectue une visite officielle ce mardi, en Côte d’Ivoire’’, annonce le journal.

”Cette visite de Bassirou Diomaye Faye en Côte d’Ivoire, est le premier contact avec le pays qui pèse le plus dans la zone UEMOA’’, explique la publication.

 ‘’Le président Diomaye reprend les airs’’, annonce pour sa part La Tribune.

AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SOCIETE / L’IFAN présente trois travaux de recherche pour aider à mieux comprendre les inégalités de genre

Dakar, 28 mai (APS) – L’Institut fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh Anta D…