Kaolack, 2 déc (APS) – Le maire de la commune de Kaolack (centre), Serigne Mboup, a officiellement lancé samedi les activités du programme ‘’Japal Ma Jap’’, initié pour l’assainissement de la capitale du Saloum, a constaté l’APS.

La cérémonie a eu lieu au quartier Ndar Gou Ndaw, en présence d’une forte délégation de la municipalité, des populations locales et des équipes de la Société nationale de gestion intégrée des déchets (SONAGED).

Selon la coordonnatrice de ce programme, Ndèye Madjiguène Diouf, ‘’Diapal Ma Diap’’ a été initié par le maire de la ville, Serigne Mboup, depuis un an maintenant à travers une phase test, en collaboration avec la SONAGED et l’équipe technique de la municipalité de Kaolack. Il signale qu’il est devenu effectif grâce au ‘’retour positif’’ des populations qui l’ont accueilli à ‘’bras ouverts’’.

‘’C’est un concept qui permet aux populations à la base de pouvoir contribuer aux activités de développement de la municipalité’’, a expliqué Mme Diouf, également adjointe au maire de Kaolack en charge de l’assainissement. Elle a indiqué que les quartiers Thioffack, Sam, Médina, Parcelles Assainies, Gawane, Ndorong, entre autres, vont bénéficier de ce programme.

Elle a annoncé qu’une équipe de suivi sera mise en place et pilotée par le coordonnateur de la SONAGED et les équipes techniques de la commune. L’objectif est de nettoyer la ville et procéder au curage et à la fermeture des canaux à ciel ouvert, pour ‘’un bien-être totale’’ de la population.

Les associations sportives et culturelles (ASC) du quartier, les mouvements de jeunes et de femmes, qui ont pris part à la cérémonie de lancement, se sont tous approprié ce programme, en réponse à l’appel du maire de la ville, qui a salué la ‘’parfaite implication’’ de la SONAGED.

‘’L’assainissement n’est pas une compétence transférée aux collectivités territoriales, mais pour le bien-être de nos populations qui ont droit à un bon cadre de vie. L’année dernière, nous avons investi 620 millions de francs CFA. Ce qui a permis de fermer des canaux à ciel ouvert. Cette année, nous avons prévu un investissement de 700 millions de francs CFA et nous allons commencer par Ndar Gou Ndaw’’, a promis Serigne Mboup.

Il a invité les populations, particulièrement la jeunesse, à un changement de paradigme en faisant valoir la ‘’politique de développement’’, et ‘’non la politique politicienne’’.

‘’C’est ma vision de la gestion d’une ville qui est celle pour la gestion que je veux de ce pays, en privilégiant la bonne gouvernance et la sincérité, et non la politique de manipulation et de tromperie’’, a insisté M. Mboup. Il dit tendre la main à l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), l’Agence de gestion des routes (AGEROUTES) et la Société nationale d’électricité (SENELEC).

Il a annoncé, pour l’année prochaine, un investissement de 550 millions de francs CFA pour l’acquisition de machines et autres matériels d’assainissement et 500 autres millions de francs CFA pour le pavage de la commune. Ce qui, selon l’élu local, va permettre de créer des emplois pour les jeunes.

‘’C’est pourquoi nous avons l’intention de changer le fonctionnement des différents mouvements de jeunes et de femmes, ainsi que des ASC pour en faire des instruments de développement, avec le soutien de la mairie qui va mettre à leur disposition des moyens conséquents. Ainsi, ceux d’entre eux qui se seraient les mieux distingués seront primés’’, a-t-il encore promis.

ADE/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…