Dakar, 1er juin (APS) – La décision du président de la République, Bassirou Diomaye Faye, d’élargir le programme de modernisation des cités religieuses au département de Bignona (sud) et le premier couac de la compagnie aérienne Air Sénégal dans l’organisation du Hajj 2024 sont les sujets les plus en vue  dans les quotidiens reçus samedi à l’Agence de presse sénégalaise.

Le chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Faye, s’est rendu vendredi à Bignona (sud), où il a effectué la grande prière du vendredi à la grande mosquée de cette ville aux côtés du marabout El Hadji Ousmane Fansou Bodian.

Accompagné du ministre du Travail, Yankoba Diémé, et du gouverneur de Ziguinchor, Mor Talla Tine, le chef de l’Etat a également pris part à la cérémonie officielle du Gamou annuel du marabout, El hadji Ousmane Fansou Bodian.

Le président Faye à cette occasion a pris l’engagement de poursuivre la modernisation des cités religieuses et de l’élargir au département de Bignona.

‘’Modernisation des cités religieuses :  le Président promet d’intégrer Bignona’’, affiche à sa Une Le Soleil. Le journal souligne que ‘’le chef de l’Etat a promis d’intégrer Bignona dans le programme d’appui à la modernisation des cités religieuses’’.

‘’Bassirou Diomaye Faye est devenu, hier, le premier président de la République à prendre part au Gamou  annuel de Bignona. Il a effectué la grande prière du vendredi aux côtés de l’imam Ousmane Fansou Bodian’’, note le quotidien national.

‘’Nous allons élargir le programme de modernisation des cités religieuses’’, titre de son côté Libération, en citant en une des propos du président de la République Bassirou Diomaye Faye lors de sa visite à Bignona.

Les quotidiens ont également mis en exergue le premier couac enregistré dans l’organisation du Hajj 2024 avec des pèlerins du vol d’Air Sénégal qui n’ont pas pu quitter le Sénégal pour La Mecque, vendredi.

‘’Air Sénégal largue 290 pèlerins sur le quai’’, titre L’As.  Le  journal souligne que ‘’les passagers du vol A1 B devant se rendre à La Mecque pour le pèlerinage sont tous cloués à Dakar faute de vol disponible’’.

‘’Air Sénégal qui devait convoyer ces pèlerins relevant de la délégation sénégalaise aux Lieux Saints de l’Islam, au total 290 personnes dont la majorité est constituée de personnes âgées, les a envoyés finalement dans deux hôtels à Dakar, sans aucune information ‘’, écrit la publication.

‘’Gros couacs dans l’organisation du pèlerinage, Air Sénégal cloue au sol plus de 250 pèlerins’’, indique à son tour le journal Les Echos.

‘’La  raison : l’avion affrété par notre compagnie nationale n’est pas arrivé’’, explique le journal, signalant que ‘’les 250 pèlerins ont été ventilés entre l’hôtel King Fadh Palace et l’hôtel Onomo, sans savoir quand ils rejoindront les Lieux Saints de l’Islam’’.

La publication souligne que ‘’les autorités voulaient un Hajj sans couac. Mais dès la première journée, c’est la dérive totale’’.

‘’Air Sénégal cloue au sol 292 pèlerins’’, note L’Info. ‘’Air Sénégal a laissé sur le tarmac de l’aéroport Blaise Diagne 292 pèlerins. L’avion initialement affrété par Air Sénégal n’est pas venu pour défaut de paiement. Un autre avion loué devrait arriver ce samedi’’, annonce le journal.

‘’La délégation générale au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam dégage ses responsabilités et accule la compagnie’’, relève la publication.

‘’Les premiers couacs du pèlerinage’’, signale L’Observateur, indiquant que ‘’ l’édition 2024 du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam a enregistré ses premiers couacs avec Air Sénégal’’.

‘’La compagnie aérienne nationale n’a pas respecté son engagement de convoyer son 2e vol prévu hier, vendredi 31 mai 2024, vers 10 heures. Ce qui a désorienté les 280 pèlerins qui, faute de vol, sont logés  dans deux hôtels dakarois, en attendant une solution à leur problème’’, écrit L’Obs.

De son côté, Sud Quotidien a mis en exergue la journée nationale de nettoiement et de curage des caniveaux initiée par le président de la République Bassirou Diomaye pour anticiper sur la gestion des inondations.

‘’Diomaye en opération set-setal national’’, titre le journal.

‘’Le président de la République du Sénégal Bassirou Diomaye Faye a décrété ce 1er juin journée set-setal. Un appel aux citoyens a été lancé pour une journée nationale d’assainissement, de nettoiement et de prévention des inondations’’, souligne le journal.

AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-REACTION / Championnats d’Afrique : Cheikh Tidiane Diouf fier de son premier sacre continental, au bout d’un parcours “très difficile”

Dakar, 24 juin (APS) – Le nouveau champion d’Afrique du 400 mètres, le Sénégalais Ch…