Dakar, 15 sept (APS) – Les craintes d’une perturbation de l’école par la tenue de l’élection présidentielle et l’émigration irrégulière caractérisée par des départs massifs sont les sujets mis en exergue par les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

”Année scolaire et élections, scepticisme chez les acteurs’’, note WalfQuotidien, qui souligne que ”les acteurs de l’éducation affichent leur inquiétude sur la situation de l’école par rapport à la tenue de l’élection présidentielle de 2024”.

La publication signale que ”la coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP), dans le cadre de la 5ème édition de sa campagne dénommée  ‘nos vacances pour l’école’ , a organisé jeudi une table ronde autour de la situation de l’école dans une année électorale’’.

Selon le journal, il s’agissait de réfléchir sur des solutions afin d’anticiper les crises qui pourraient affecter le secteur de l’éducation lors de cette année marquée par la tenue de l’élection présidentielle.

L’Info parle de ‘’lourdes menaces sur la prochaine année scolaire’’.

‘’Les acteurs de l’éducation, parents d’élèves, entre autres, sont inquiets par rapport à l’année scolaire 2023-2024’’, note le journal, qui souligne qu’en rapport avec la COSYDEP, ils ont organisé une réflexion sur des solutions pour faire face aux crises.

L’AS livre ‘’la recette des acteurs” de l’éducation. ”Ils appellent les acteurs politiques à la responsabilité en épargnant les enfants du jeu politique. Ils demandent aux autorités de corriger les formes d’organisation des acteurs éducatifs ou encore aux hommes politiques de faire preuve de responsabilité’’, rapporte le journal.

A propos du secteur éducatif, Le Soleil annonce ‘’une généralisation’’ des langues nationales à l’école primaire.

A cet effet, note le journal, l’Inspection d’académie de Diourbel a abrité jeudi la cérémonie de clôture de la 48ème édition de la Semaine nationale de l’alphabétisation. Une occasion pour les autorités étatiques de décliner les ambitions et perspectives du Gouvernement pour la promotion des langues nationales à l’école.

L’émigration irrégulière est en exergue dans la presse quotidienne avec les vagues de départs et de rapatriements de migrants qui se multiplient ces derniers jours.

”Arrivée massive de pirogues parties du Sénégal en Espagne, des chiffres inquiétants”, affiche Libération qui indique qu’entre le 4 et le 14 septembre 2023, ”17 pirogues, parties du Sénégal, ont accosté en Espagne’’. ‘’Les embarcations transportaient 1712 passagers dont 25 femmes et 5 mineurs’’, écrit le journal.

L’Observateur s’est intéressé aux conditions difficiles des migrants en donnant la parole au président de la Fédération des associations africaines des îles Canaries, Mame Cheikh Mbaye.

AB/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL-RESULTATS / Coupe du Sénégal : Jeanne d’Arc, Dial Diop, Férus Foot et Mbour PC en quarts de finale

    Dakar, 23 mai (APS) – Jeanne d’Arc de Dakar, Dial Diop, Férus Fo…