Dakar, 24 juil (APS) – Le Sénégal va accueillir la 4ème Conférence africaine sur la philanthropie et la 2ème Conférence académique sur la philanthropie africaine, a appris l’APS auprès des organisateurs.

Organisées par TrustAfrica, le Centre sur la philanthropie africaine et l’investissement social (CAPSI) de l’Université de Wits, Africa philanthropy forum, East africa philanthropy network, Africa philanthropy network (APN) et la Southern africa trust, la 4ème Conférence africaine sur la philanthropie et la 2ème Conférence académique sur la philanthropie africaine se tiendront respectivement du 31 juillet au 1er août et du 2 au 4 août.

Dans un communiqué, les organisateurs expliquent que ‘’cette convergence distinguée réunira d’éminents universitaires, praticiens, visionnaires de la philanthropie, donateurs, chercheurs, groupes de réflexion et responsables gouvernementaux pour engager une réflexion approfondie sur les défis pressants auxquels est confronté l’écosystème philanthropique’’.

Les deux conférences sont axées sur le thème de « La philanthropie africaine à un point d’inflexion » et visent à ‘’explorer les dimensions vitales des personnes, du pouvoir, de la politique et des pratiques’’.

La conférence académique sur la philanthropie africaine se tiendra au Musée des civilisations noires tandis que la conférence principale aura lieu à Saly Portudal.

Les participants auront l’occasion ‘’d’échanger des connaissances, de remettre en question les récits établis et de concevoir ensemble des stratégies pour relever les défis pressants auxquels le continent est confronté’’.

Cité dans le communiqué, le Dr Ebrima Sall, directeur exécutif de Trust Africa, a déclaré : ‘’La sélection du Sénégal comme pays hôte de ces conférences transformatrices témoigne de son engagement à catalyser des changements significatifs et à autonomiser les communautés locales ».

Selon lui, ‘’en cette période charnière, la philanthropie africaine a le pouvoir d’influencer les grands systèmes, de remettre en question les récits culturels dominants et d’avoir un impact durable ».

Le professeur Bhekinkosi Moyo, directeur du Centre sur la philanthropie africaine et l’investissement social CAPSI, a souligné l’importance de ce rassemblement.

« (…) nous nous trouvons nous aussi au seuil d’une nouvelle ère pour la philanthropie africaine. En exploitant des approches stratégiques et innovantes, nous pouvons tirer parti des capacités locales, surmonter des obstacles complexes et libérer le potentiel profondément ancré de l’Afrique pour le développement durable », a-t-il dit.

Les conférences seront ponctuées par un dîner de gala qui mettra à l’honneur ‘’des personnes exceptionnelles en leur décernant des prix pour l’ensemble de leur carrière’’.

Pour Stigmata Tenga, Directrice exécutive de l’Africa philanthropy network (APN), ‘’les conférences servent de point de ralliement pour le changement, favorisant un écosystème où la philanthropie aborde des questions sociétales plus larges, influence les systèmes et remet en question le statu quo ».

« Il s’agit d’une occasion unique pour les parties prenantes de toute l’Afrique de se réunir, de partager des idées et de co-créer des solutions qui conduiront à un changement positif pour le continent », a-t-il ajouté.

Pour les organisateurs, ‘’les conférences marquent un moment décisif dans le parcours philanthropique de l’Afrique’’’.

Elles invitent à’ envisager un avenir où la philanthropie joue un rôle central dans la refonte des systèmes, la défense de l’équité et de la démocratie, et le démantèlement du racisme systémique’’.

OID/SBS/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Agenda
Comments are closed.

Voir aussi...

SENEGAL-MAROC-TRANSPORTS-PARTENARIAT / Air Sénégal et la RAM signent un mémorandum d’entente pour « stimuler » les échanges entre Marocains et Sénégalais

Dakar, 28 sept (APS) – Air Sénégal et la Royal Air Maroc (RAM) ont signé un mémorandum d’e…