Dakar, 26 fev (APS) – Le chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel (UNOWAS), Leonardo Santos Simão, a appelé, dimanche, les acteurs politiques sénégalais à agir ensemble dans le sens de la Constitution, afin de trouver une solution à la crise politique qui secoue le Sénégal depuis le report de la présidentielle.

Dns un message publié sur le réseau social X, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU a  ”encouragé tous les acteurs nationaux à agir ensemble dans le cadre de la Constitution sénégalaise pour créer un environnement propice à une élection apaisée et transparente qui consolidera la démocratie au Sénégal’’.

M. Simão a lancé cet appel au sortir d’une audience que lui a accordée, dimanche, Amadou Bâ, le Premier ministre sénégalais et candidat de la coalition au pouvoir à la présidentielle, dont la date n’est pas encore fixée.

Le 15 février dernier, le Conseil constitutionnel a annulé le décret et la loi votée à l’Assemblée nationale entérinant le report du scrutin présidentiel, enjoignant le chef de l’État à fixer ‘’dans les plus brefs délais’’ une nouvelle date.

Jeudi, lors d’une interview avec des médias sénégalais, Macky Sall a réitéré son engagement à quitter ses fonctions le 2 avril, la date de la fin de mandat, et réitéré son appel aux ‘’forces vives de la nation’’ à un dialogue au terme duquel il prendrait un nouveau décret pour appeler les Sénégalais aux urnes.

Seize des dix-neuf candidats, ainsi que plusieurs organisations de la société civile, ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à cette rencontre qui se tient aujourd’hui et demain.

La rencontre entre le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU et chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel et le Premier ministre sénégalais et candidat à la présidentielle intervient trois jours après d’autres que M. Simão a eu avec les ambassadeurs d’Egypte, de l’Union européenne, de Suisse, des Pays-Bas, de Suède et du Portugal accrédités au Sénégal, portant sur ‘’la situation politique nationale et régionale ainsi que les moyens de consolider la paix et la démocratie’’, a fait savoir l’UNOWAS sur X.

Deux jours plus tôt, le 20 février, il a été reçu en audience par le président Macky Sall.

Lors de cette entrevue, ‘’il a exhorté tous les acteurs nationaux à œuvrer ensemble afin de créer un environnement propice à une élection pacifique et transparente dans le cadre de la Constitution sénégalaise’’, a rappelé l’UNOWAS sur son compte X.

 

ABB/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE / MASA 2024 : une édition pour assumer la ‘’fonction économique’’ de l’évènement, selon son directeur général

Dakar, 12 avr (APS) – La 13e édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA), …