Dakar, 19 mars (APS) – Le Réseau national des acteurs pour le développement de la petite enfance au Sénégal (RENADPE), une structure regroupant une trentaine d’organisations, invite les candidats à la présidentielle du 24 février, à prendre en compte dans leur offre programmatique le développement de la petite enfance.

‘’Notre mission est de faire le plaidoyer pour un meilleur accès aux paquets de services intégrés de qualité en matière de stimulation, d’éveil, d’éducation, de santé, de nutrition et de protection en faveur des nourrissons et jeunes enfants’’, indique le bureau exécutif du réseau dans une déclaration transmise à l’APS.

Il rappelle aux différents candidats ‘’l’importance capitale à accorder à ces tout-petits citoyens sans voix’’ et surtout leur prise en charge précoce pour le devenir du pays.

Le réseau souligne que les raisons qui fondent son appel sont multiples. Il fait remarquer que ‘’la petite enfance est une période délicate et d’une haute importance pendant laquelle une protection et une stimulation des facultés cognitives, psychomotrices et socio-affectives sont essentielles pour jeter les bases du bien-être et du développement de l’enfant’’.

‘’De récentes découvertes en neurosciences prouvent de façon tangible que les premières années de la vie posent les fondements des compétences et des facultés d’adaptation’’, renseigne t-il. Ces premières années ont un puissant effet sur les capacités cognitives, le comportement social et la santé de l’être humain tout au long de son existence, fait-il valoir.

Par ailleurs, le RENADPE rappelle aux candidats, les différents instruments juridiques nationaux (Préambule, articles 17, 20, 21, 22 et 23 de la Constitution) ainsi que ceux internationaux ratifiés par notre pays qui portent sur le développement et la protection des enfants. Il cite notamment la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) et la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant (CADBE).

ADL/ASG/SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …