Dakar, 5 juil (APS) – Le projet ‘’Doolel Admin’’ dont l’objectif est de renforcer les capacités de l’administration sénégalaise dans le domaine des réformes, témoigne l’intérêt et la place du genre dans les politiques au Sénégal, a estimé, mercredi, à Dakar, son conseiller technique sénior, Aziz Sall.

‘’Le projet Doolel Admin, en plus du fait qu’il traverse la question du genre, témoigne l’intérêt de la place de ce dernier dans les politiques au Sénégal’’, a-t-il déclaré.

M. Sall intervenait lors d’un atelier de partage de la note conceptuelle de l’académie de leadership pour la promotion de l’égalité et de l’équité de genre dans les hautes fonctions de l’administration publique.

La rencontre était organisée par la coopération allemande (GIZ) en partenariat avec le ministère de la fonction publique et de la transformation du secteur public.

Selon Aziz Sall, le projet permet de faire en sorte que dans toutes les stratégies de planifications, de mise en œuvre et de la coopération, il y ait la présence de l’aspect genre.

Il a rappelé que le terme ‘’Doolel Admin’’ est une contractione wolof-français qui traduit le renforcement d’une administration inclusive tournée vers l’avenir.

‘’L’inclusivité de ce projet est que la femme soit dans les plus hautes sphères des décisions pour arriver à des changements que l’on souhaite. C’est tout un processus qu’il faut accompagner et l’action de Doolel Admin s’inscrit dans cette perspective’’, a-t-il expliqué.

Parmi les mesures de ce projet, a-t-il poursuivi, il y a l’académie qui va être implémentée pour apporter un plus dans la démarche d’inclusion, d’intégration du genre dans l’administration publique, mais en particulier la place de la femme dans la sphère de décision dans ce domaine.

‘’L’académie de leadership a pour objectif de créer un cadre fédérateur où les femmes de l’administration seront renforcées, capacitées et outillées’’, a pour sa part soutenu la directrice de cabinet du ministre de la fonction publique, Thioro Mbaye Sall.

Elle a noté que cela permettra aux femmes d’exercer un leadership transformationnel et d’affronter avec sérénité et assurance les défis de leurs vies professionnelles.

Mme Sall a toutefois invité les acteurs à capitaliser les acquis et à réfléchir non seulement sur la cartographie des initiatives, des programmes de renforcement de capacité type académie existants au Sénégal, mais aussi sur le design institutionnel, organisationnel et juridique à mettre en place pour cette dernière.

Elle a aussi appelé à réfléchir sur les rôles et les responsabilités de chaque partie prenante, les critères de sélection des bénéficiaires, etc.

AMN/NAN/OID/AKS

 

 

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-AFRIQUE-SANTE / Couverture sanitaire universelle: des ministres africains plaident pour une mobilisation des ressources domestiques

De l’envoyée spéciale de l’APS :  Sokhna Khadidiatou Sakho Genève, 29 mai (APS) – Pl…