Dakar, 3 mai (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, a salué vendredi le rôle des médias dans la ‘’consolidation et la préservation de la démocratie sénégalaise”.

‘’En ce jour où le monde célèbre la liberté de la presse, je souhaite exprimer, avec la plus grande emphase, le rôle crucial que vous, journalistes et médias, assumez dans la consolidation et la préservation des fondements démocratiques de notre nation.’’, a-t-il indiqué dans un message rendu public dans le cadre de la 31-ème édition, de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

Estimant la mission des médias ‘’essentielle’’ et la liberté de la presse comme ‘’véritable pierre angulaire des sociétés démocratiques’’, le chef de l’Etat, a affirmé son ‘’engagement à soutenir une presse libre et diversifiée, pilier indispensable de notre démocratie’’.

‘’La liberté de la presse, véritable pierre angulaire des sociétés démocratiques, garantit que chaque citoyen reste informé, engagé, et participe activement aux débats essentiels qui façonnent notre avenir commun’’, a-t-il relevé.

Selon lui, ‘’l’absence de débats d’idées vigoureux, d’une vérification scrupuleuse des faits et d’une diversité de perspectives affaiblit la démocratie’’.

Constatant les mutations de la profession, engendrées par l’essor croissant du numérique, le président Faye appelle les journalistes à lutter contre la ‘’prolifération de la mésinformation, de la désinformation, et des discours de haine’’ en ligne.  

‘’Ces fléaux menacent notre cohésion sociale et ébranlent les fondements de notre coexistence pacifique, affectant parfois même les symboles les plus chers de notre nation’’, a-t-il alerté.

Il a invité les professionnels des médias à ’’un engagement renouvelé pour une presse indépendante et robuste, ainsi qu’une action résolue pour assurer une plus grande transparence des plateformes en ligne et développer l’éducation aux médias et à l’information pour tous les citoyens’’.

Bassirou Diomaye Faye a en outre pris l’engagement ‘’de renforcer les mécanismes de soutien à la liberté de la presse, à protéger les journalistes, dans l’exercice de leur fonction et leur quête de la vérité, tout en promouvant une régulation équitable des nouveaux médias’’.

Le chef de l’Etat a dit qu’il prévoit convier les acteurs des médias à un déjeuner afin de ‘’partager un moment de convivialité’’ avec eux et ‘’célébrer ensemble cette journée significative’’.

Cette rencontre, qui a été reportée du fait de son déplacement au Daaka de Madina Gounass, sera reprogrammée ‘’très prochainement’’, a-t-il promis.

‘’Ensemble, poursuivons nos efforts à défendre la vérité et à enrichir le débat public par le dialogue et l’information juste’’, a-t-il lancé.

La Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée chaque 3 mai, dans le monde, a été instituée en 1993 par l’Assemblée générale des Nations unies.

ABB/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-ASSISES / Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice : un rendez-vous pour rapprocher la justice des justiciables (magistrat)

Dakar, 28 mai (APS) – Mame Mandiaye Niang, procureur adjoint de la Cour pénale inter…