Dakar, 30 mai (APS) – Le nouveau directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Dahirou Thiam, a promis, jeudi, à Dakar, d’exercer ses fonctions ‘’avec engagement, intégrité et dévouement’’.

S’exprimant lors de sa prise de fonction, il a également fait la promesse de rechercher l’‘’excellence’’ dans la mission de régulation de l’ARTP, qu’il juge stratégique pour les télécommunications et les services postaux.

‘’Conscient de l’importance stratégique du secteur de la régulation pour le développement socioéconomique du secteur, a-t-il dit, je suis déterminé à mener cette mission avec engagement, intégrité, dévouement et excellence.’’

‘’Notre conviction est que le développement équilibré du marché des télécommunications doit être une réalité’’, a soutenu M. Thiam.

L’ingénieur en informatique et télécommunications nommé directeur général de l’ARTP en remplacement d’Abdou Karim Sall, le 2 mai dernier, a attiré l’attention de ses collaborateurs sur le devoir de professionnalisme de l’entreprise de régulation.  ‘’Dans le secteur des télécommunications, dont la technologie évolue rapidement, où les attentes des citoyens sont grandes et les menaces contre la cybersécurité omniprésentes, il est essentiel que nous maintenions des normes élevées de professionnalisme dans toutes nos actions’’, leur a dit Dahirou Thiam.

Le gouvernement veut faire du Sénégal ‘’le centre technologique’’ de l’Afrique de l’Ouest, a-t-il affirmé, estimant que l’ARTP peut, avec ‘’une politique continue et renforcée de régulation’’, aider à y arriver.

M. Thiam a assuré les travailleurs de l’entreprise et les opérateurs du secteur de sa volonté d’entretenir avec eux une ‘’étroite collaboration’’.

L’ex-directeur général de l’entreprise, Abdou Karim Sall, a dit avoir fait de ‘’nombreuses réalisations’’ dans les domaines de la portabilité du numéro mobile et de l’identification des clients notamment.

Quelque 5 millions de cartes SIM non identifiées ont été supprimées par l’ARTP, avec l’aide de la direction de l’automatisation du fichier du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, selon M. Sall.

La sécurité faisait partie de ses priorités, la lutte contre la fraude et la cybercriminalité aussi, a-t-il ajouté.

CS/ESF/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-ENFANCE / Appel à une ”mobilisation accrue” pour l’élimination du travail des enfants d’ici 2025

Louga, 12 juin (APS) – L’élimination du travail des enfants sous toutes ses fo…